jeudi 28 juin 2012

LA MAISON PRES DU CIMETIERRE

Titre original :  Quella villa accanto al cimitero
(The House by the cemetery)
Réalisation : Lucio Fulci
Italie - 1981

Avec : Catriona MacColl, Paolo Malco, Giovanni Frezza, Ania Pieroni, Giovanni Frezza, Dagmar Lassander.
















De sanglants meurtres sont perpétrés dans une maison toute proche d'un cimetière. Plus tard, Bob, un jeune enfant, ainsi que ses parents s'apprêtent à emménager dans cette demeure. Bob est alors victime de visions mettant en scène une petite fille qui lui retrace la sanglante histoire de la villa et le met en garde contre certains dangers. Il semblerait qu'un mort-vivant vive dans la cave et y entreposerait ses "trophées"!




Liens :

INFOS SUR LE DL :
Qualité : DVDRip
Format : avi
Langue : Français
Sous-titre : Aucun


Le petit plus du Dr Zomblard : Certains fans de Fulci prétendent que Frayeurs, La maison près du cimetière et L'au-delà sont une sorte de trilogie. Selon Fulci ce n'est pas le cas, il s'agit plutôt de trois films bien distincts n'ayant aucun lien ensemble à part ce qui est du caractère gothique qui les unis. Réalisé en 1981, La maison près du cimetière fait un peu penser au Shining de Kubrick. Le concept de maison hantée ( l'hotel Overlook, la maison des Freudstein), la petite famille, le fils qui à des visions (une petite fille dans le cas de Bob), le père qui croit qu'il n'y a aucun problème et la mère qui n'aime pas trop l'endroit. Les ressemblences s'arrêtent là, car on parle de Fulci et non de Kubrick. Le gore, le sang, les boyaux se mettent de la partie, ainsi que les gros plans,  les cris et les gorges tranchées. Tous les ingrédients de la sauce Fulci y sont, même Daniela Doria qui est la première victime du film (c'est elle qui dégobille ses boyaux dans Frayeurs). Comme d'habitude, les effets spéciaux sont remarquablement juteux et plutôt réalistes. Une ambiance pas très rassurante agrémentée de sons bizarres, de craquements et de pleurs d'enfants n'aident pas à rendre la maison chaleureuse, sans oublier l'extérieur ; le bois et les pierres tombales. «...house in the woods, quiet...»..... [Horreur.net]

3 commentaires:

  1. Un des tout bons de Fulci meme si un brin moins percutant que Zombie 2, Paura et l'Aldila.
    Glauque, malsain, parfois approximatif mais tout autant fascinant et poétique...
    Et cette ambiance inimitable typique des Fulci!
    Merci pour tous ces superbes partages au fait!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien et reviens quand tu veux !!!!

      Supprimer
  2. Un bon film, sa qualité principale étant de ménager ses effets, et la présence d'un enfant dans un des trois rôles principaux est bien vue et surtout bien exploitée... Bravo M. Fulci !

    RépondreSupprimer