jeudi 12 juillet 2012

LES RAISINS DE LA MORT

Titre original :  Les raisins de la mort
Réalisation : Jean Rollin
France - 1978

Avec : Marie-Georges Pascal, Felix Marten, Serge Marquand, Mirella Rancelot, Patrice Valota, Patricia Cartier, Michel Herval, Brigitte Lahaie, Jean Rollin













Alors qu’elles prenaient le train direction le Sud, deux amies tombent nez-à-nez avec un homme au visage rongé par une sorte d’infection cutanée. Comme fou, l’homme se jette sur l’une des filles et l’assassine, tandis que sa copine, terrassée, s’enfuit du train et s’enfonce dans la campagne environnante pour y trouver refuge, espérant ensuite rejoindre son petit ami travaillant non loin de là dans une exploitation agricole.
Mais la jeune femme va se retrouver piégée dans un petit village où les habitants semblent eux aussi infectés par ce mystérieux virus les rendant tous complètement fous et sanguinaires…





Pour DL le film c'est sur le sur le blog d'Humungus et c'est ici :

INFOS SUR LE DL :
Qualité : DVDRip
Format : avi
Langue : Français
Sous-titre : Aucun


Le petit plus du Dr Zomblard : Les Raisins de la mort est un film d'horreur français réalisé par Jean Rollin en 1978. Il s'agit d'un des premiers films de zombies français, voire peut-être le tout premier. Un film ou il y a du pinard, Brigitte Lahaye ( attention on se calme dans le fond ! ) et des zombies et bien moi je vous dit ça c'est le pur bonheur !!!!

3 commentaires:

  1. Un Rollin qui sort des sentiers battus, ça change des vampires !

    RépondreSupprimer
  2. Avec cette incursion de Rollin dans le genre de Romero il y a de bonnes choses (et comme d’habitude avec lui, de mauvaises). Quelques maquillages par exemple sont réussis pour l’époque (alors que d’autres sont violemment foireux). L’intrigue et les premières 45 min sont assez prenantes (alors que le reste est d’une lenteur épouvantable), certains paysages sont bien jolis tout comme le corps de rêve de Brigitte ou quelques effets gore (mais les dialogues et le jeu de certains acteurs gâchent un peu la chose). Pourtant un film d’infectés (pas de zombie ici) franchouillard moi je dis que ça se laisse prendre…visez moi ce « tagline » trouvé sur IMDB : « when the wine flows, the terror bigins… » : c’est pas beau ça ???

    RépondreSupprimer