mercredi 8 août 2012

LA CHEVAUCHEE DES MORTS VIVANTS (opus 4)

Titre original : La Noche De Las Gaviotas
Réalisé par : Amando De Ossorio
ESPAGNE - 1974

Avec:  Víctor Petit, María Kosty, Sandra Mozarowsky, José Antonio Calvo, Julia Saly.






Ayant quitté leur bateaux fantôme, les templiers morts-vivants se sont installés près d'un village cotier. Un couple de medecins va s'installer dans le village et découvrir un horrible rituel: tous les sept ans, sept vierges sont offertes en sacrifice aux morts-vivants afin que ceux-ci épargnent les habitants...






http://www.imdb.com/title/tt0073461/




Un lien trouvé pour vous on ze oueb :



DVDRip VOSTFR by Survival Land

Opus N°4












Le petit plus du Dr Zomblard : Quatrième et dernier volet de la "saga des Templiers" qui clot en beauté le cycle des templiers maudits. On retrouve, comme d'habitude, d'entrée de jeu au générique le pourquoi et le comment de cette foutue malédiction, qui ici empèche un petit village cotier de dormir les nuits de pleine lune. Comme d'habitudes de vilains templiers qui avaient pris la facheuse habitude de trucider quelque jeune vierge éffarouchée en l'attachant à demi-nue sur une croix de Saint-André, ces vilains chevaliers donc ont tous été occis et avant de crever, ils ont jeté une malediction aux villageois qui les avaient combattus, leur enjoignant de leur fournir régulièrement une jeune vierge en sacrifice (en fait c'est: tous les 7 ans, 7 vierges durant 7 nuits), faute de quoi ils reviendraient massarer tous les habitants. Mais bon, 1/ trouver une jeune vierge de nos jours n'est pas chose facile (et encore heureux, le film se déroule en 1975, de nos jours ce serait quasiment "Mission Impossible"), 2/ y'a toujours quelqu'un qui a rien compris au film et qui rompt la malédiction. Ici un jeune médecin et sa femme, qui, n'ayant pas compris que le fait que le médecin précédent ne soit resté que quelques semaines cachait certainement quelque chose, sont venus bêtement s'installer au village. Et comme ils sont bêtes et gentils, ils recueillent non seulement l'idiot du village, qui vient de se faire fouetter par les villageois (décidément dans ces films il est question souvent de pratique S.M...), mais en plus accueillent chez eux à bras ouverts une jeune femme qui, cinq minutes auparavant d'ailleurs allait tranquillement se faire sacrifier presque sous leurs yeux sans qu'ils réagissent... Va comprendre ! Tout cela donc a le don de mettre en colères nos chevaliers fantômes qui du coup envahissent la maison du docteur et essayent de réduire en charpie nos récalcitrants. Ossorio ne résiste pas, petit farceur, à nous refaire le coup de la pauvre fille qui saute sur un cheval, au ralenti, pour échapper aux squelettes des templiers, ais, à force, cette "private" joke ne fait plus rire que lui. La version américaine se nomme "The night of the Seaguls", car, de temps en temps, on entend crier des mouettes (on voit que Robert Dhéry n'est pas là!), et c'est normal car parait-il les mouettes seraient en fait la réincarnation des âmes des jeunes vierges sacrifiées. (Je n'ose penser à quoi correpond le guano...!). Certains pensent que le film de John Gilling "Laz Cruz del Diablo",1975, avec  serait en fait véritablement le dernier chapitre des templiers maudits, mais personnellement je ne vois dans ce film, à la limite, qu'un hommage à nos templiers en questions, qui interviennent juste le temps d'un rêve fait par le héros, un vieil écrivain britanique alcolo qui se croit possédé par le diable (certainement depuis qu'il a vu "L'exorciste" au cinéma). Source : Le blog de djordj

3 commentaires:

  1. Mon cher Anacho, je tiens à préciser que cette version est doublée en anglais et que les sous-titres sont parfois approximatifs. Mais c'est la seule copie que proposait la caverne à l'époque. Ce qui n'est déjà pas si mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, comme tu dis c'est déja pas mal d'avoir cette version !!!!

      Supprimer