dimanche 19 août 2012

L'ABIME DES MORTS-VIVANTS

Titre original : La Tumba de los Muertos Viventes,
Oasis of the zombies
Réalisé par : Jess Franco
France - Espagne - 1983

Avec:  Manuel Gelin, Eduardo Fajardo, Lina Romay, Antonio Mayans, Javier Maiza








Suite au décès de son père, un héros de la deuxième Guerre Mondiale, Robert Blabert repart chez lui. En parcourant les effets personnels du défunt, il tombe sur un journal intime relatant la légende d'une cargaison de lingots d'or enterrée dans une oasis en plein désert. Il réunit ses amis et ils partent à la recherche du trésor, gardé par une armée de soldats nazis, victimes d'une malédiction les ayant transformés en zombies.






Produit dans l’écume sanglante de Zombie de Romero et de L’enfer des zombies de Lucio Fulci, L’abîme des Morts-vivants est une manière pour Jess Franco de tirer son chapeau à toute une tradition de films de zombies. Pourtant, peu amène envers les créatures zombiesques et apparemment déçu de la qualité de sa propre oeuvre, Franco décide de se déguiser sous un pseudonyme (A. M. Franck) pour signer ce film..... plus d'infos : ici

6 commentaires:

  1. Malédiction c'est peut de le dire!!!!!
    Rarement on a été aussi bas dans l'abime....
    Ed Wood à coté c'est kubrick sur ce coup là.
    Tout est à chier zooms incessants ,montage débile ,fx en pate à crêpe,anachronisme à la pelle,dialogues de dame pipi etc et je vous parle pas du décor.
    On se demande ce que le fiston de Daniel Gélin est venu foutre dans ce désert crèatif.
    Bref tout ce qui fait le charme d'une grosse daube comme seul d'Eurociné avait le secret pour les pondre :)))


    RépondreSupprimer
  2. Tiens je pensais l'avoir déjà commenté celui-ci...
    100% d’accord avec l’ami Frankel :Dans la même lignée que « Dawn of the mummy » (traduit par « l’aube des zombies ») cet abîme qui porte bien son nom est encore plus mauvais que son confrère américano-égypto-italien. Jess Franco ou pas il s’agit bien d’un gros navet que le monsieur tente d’introduire (n’y voyez pas d’allusions scabreuses à certaines de ses réalisations) par une des pires scènes du cinéma bis : greluches blondes en mini-short débitant des débilités, gros plans et zooms sur des détails de décor absolument grotesques (qu’on nous rabâche 2 ou 3 fois au cas où vous n’auriez pas pigé que vous êtes sensés avoir peur) , et bien sûr musique au synthé pathétique. Le reste se regarde d’un œil vaseux s’écartillant ici ou là sur des maquillages amusants ou des scènes d’ambiance désertique peuplées de revenants plus ou moins inspirées…Merci Anacho !
    Ah , au fait : allez voir l'une des affiches DVD du film : les esprits normaux verront l'ombre d'une femme apeurée mais je sais pas vous, moi en tout cas je vois une grosse biroute rose avec des bras!!!
    http://titlovi.com/titlovi/la-tumba-de-los-muertos-vivientes-aka-oasis-of-the-zombies-158348/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hello, Seb, ouaip, moi j'avais jamais comrpis que c'était une femme apeurée ......
      Plus sérieusement les "plis" de la dune y sont effectivement pour beaucoup.... Intentionnel ? Car si on gomme cette transparence là, on aura la jeune femme tétanisée par la peur, et encore un mystère résolu par la zomblard team ! yop yop !!!!! gloire à nous

      Supprimer
  3. merci à Sir BlackFriday pour ces liens tout nouveaux tout beau !!!!!

    RépondreSupprimer
  4. De rien...trouvé au hasard d'un clic sur un site japonais (si si)
    Et tant que j'y suis happy zombirthday to you - ça tombe bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci aussi au master UFSF qui m'a refilé les liens, en fait un entente plus que cordiale sur les thèmes a publier ! en tout cas merci Sir !) et et pourquoi pas si d'autres zombiesmovies proposer ....



      Supprimer