lundi 20 août 2012

LE MORT-VIVANT

Titre original : Dead of night
Réalisé par : Bob Clark
USA - UK - CAN - 1974

Avec: John MARLEY, Lynn CARLIN, Richard BACKUS...

Putain ! ils arrachent ces piments !!!!

















Un officier de l'armée américaine apporte à la famille Frost une sinistre nouvelle : leur fils et frère Andy est mort au combat, durant la guerre. Sa mère Maria, sous le choc, refuse de croire le messager. Et elle semble avoir eu raison puisque, la nuit même, Andy revient à la maison. Toutefois, son comportement s'avère des plus étranges : il ne s'alimente pas, passe ses journées à se balancer sur un rocking chair et se montre d'une rare froideur. Qui plus est, un routier a été assassiné le soir de son retour, semble-t-il par un mystérieux soldat...



Pour accéder au lien  :

INFOS SUR LE DL :
Qualité : DVDRip
Format : avi
Langue : FRANCAIS
Sous-titres : AUCUN

Le petit plus du Dr Zomblard : Le Mort vivant est un classique dans le genre des films de zombies, au même titre que les films de Romero. Le traitement du thème diffère fort des histoires traditionnelles de morts-vivants ; ici, pas d'attaques groupées, d'invasion, de siège de bâtiments ... L'horreur se fait aussi drame familial. C'est beaucoup plus intimiste que la plupart des autres films. On voit une famille unie au départ qui va peu à peu être déchirée. En outre, on peut aussi y voir une métaphore sur les ravages de la guerre. Ceci contribue grandement à faire du film de Bob Clark autre chose qu'un film d'horreur lambda. Ce n'est pas aussi ouvertement engagé que l'épisode des Masters of Horror "Vote ou crève" (de Joe Dante), mais tout de même ça confère une puissance supplémentaire au métrage. A signaler le jeu très froid de Richard Backus; c'est à vous faire frissonner. Et puis, il faut savoir aussi que Tom Savini est de la partie pour les effets de décomposition.
source : cinetotale.cinebb.com

1 commentaire:

  1. Perso j'ai passé mes repas d' enfance à regarder le Wiet nam par la force des médias.
    Replacé le contexte à kaboul ou en irak et vous pourrez savourer ce message subversif à sa juste valeur*;)

    RépondreSupprimer