vendredi 26 octobre 2012

ECRAN FANTASTIQUE 334

Bonsoir M'sieurs Dames,
Pour ceux (celles) qui ont ratés en septembre l'E.F 334 avec son spécial
"ZOMBIE VS MORTS VIVANTS"
votre serviteur est  là pour régulariser cette situation
bref, je ne vais pas me perdre dans une présentation de cet
excellent magazine bien que pour ma part j'aurai ( j'avais serais-je tenté de dire )
une préférence pour Mad Movies.

Pour info, Dans ce scan "maison", uniquement le dossier sur les Zombies & morts-vivants
pour avoir le mag en entier et bien, heu, dem... vous !!!!



Au Sommaire :

Zombies contre Morts-vivants :
Retour sur une confusion entre les créatures vaudoues et les revenus
d'entre les morts qui dure depuis plus de 40 ans.

Les Zombies de George A. Romero :
Sans George A. Romero, les zombies ne seraient certainement pas
les stars du cinéma d'horreur qu'ils sont devenus aujourd'hui. Voici un
retour en détail sur les 6 longs-métrages que le cinéaste à consacré
aux morts-vivants, illustrés par les propos passionnants du grand George
en personne.

Les Zombies du cinéma italien :
Les vampires sont dépassés, place aux morts-vivants marchant sur Terre.
Avec le retour, y compris en Italie, des mangeurs de chair, nous revenons
sur l'histoire des "morti viventi" italiens, du péplum à Uwe Boll.


LIEN :

MP : DrZomblard

Bonne lecture !!!!!!

9 commentaires:

  1. Tu devrais leur faire un proçès ils t'ont piqué ton arrière plan:)
    Mad ou EF?
    Mad à bien changé sepuis le départ de JPP (et ses éditos à la tronçoneuse anti langues de bois).
    Ecran fantastique un autre feeling complémentaire.....et maitre Shlokoff à fait beaucoup pour le genre comme Dionnet avec le trop tot disparu "métal hurlant".
    Veinards que nous sommes de pouvoir avoir tout cela en un petit clic là ou il fallait des semaines des mois des années pour savourer les oeuvres adulées....
    Vivement la télétransportation......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'écran fantastique, qui reste une institution, j'ai l'impression que les seuls films qui comptent sont ceux de la Hammer. Le reste ? Une dégénérescence du genre, loin de la poésie et du côté littéraire des oeuvres précédemment nommées.

      C'est cela pour moi l'E.F : les mêmes sujets, les mêmes dossiers réactualisés et un ton -selon les plumes qui y écrivent- qui ont une grande distance avec le genre parfois traité.

      En revanche, j'avais beaucoup aimé l'interview de Lenzi il y a déjà quelques années. Mais pour moi l'E.F reste poussiéreux et daté.

      Supprimer
    2. c'est bien pour cela que je préfère papoter avec vous tous!!!!
      Au moins vous êtes pas resté québlo sous "star wars mania" et vous trouve souvent bien plus clurieux et érudit que certain journaleux du copier recollé dilué au lait neslè donc illisible;)

      PS: Je suis moins dérangé par la poussière que l'aceptisé.....

      Supprimer
    3. curieux et non "clurieux" oups!!!

      Supprimer
  2. Merci beaucoup !!! Tu es un saint !

    RépondreSupprimer