jeudi 4 octobre 2012

L'AVION DE L'APOCALYPSE

Titre original : Incubo sulla città contaminata
City of the walking dead, Nightmare city
Réalisé par Umberto Lenzi
ITALIE / ESPAGNE - 1980

Avec : Hugo Stiglitz, Laura Trotter, Mel Ferrer
Maria Rosaria Omaggio, Francisco Rabal














Venu couvrir l’arrivée d’un éminent scientifique, un journaliste assiste à l’atterrissage d’un avion cachant dans ses entrailles un fléau sur le point de décimer l’humanité. Des hordes de monstres affamés sortent de
l’appareil et se jettent sur tous ceux qui croisent leur chemin. Qui pourra arrêter ces créatures avant que le
monde entier ne soit contaminé ?




Liens trouvés sur le Oueb :  
 
ICI

INFOS SUR LE DL :
Qualité : DVDRip
Format : avi
Langue : FRANCAIS
Sous-titres : AUCUN

Le petit plus du Dr Zomblard : Du cannibalisme au zombi il n'y a qu'un pas. Umberto Lenzi se lance lui aussi dans le genre à la mode. Le film : Nanar, navet ?? Peu importe on pourrait en débattre longtemps.
la seule chose qui est sure c'est que ce film remplit sa part du contrat avec ce que les productions italiennes savaient faire dans les 80's. Une petite originalité cependant car dans ce film, nous n’avons pas affaire à
des morts-vivants mais à des personnes infectées par un virus inconnu. Virus qui of course les rends agressifs et avides de sang !!!!

7 commentaires:

  1. Merci ça donne envie,
    les liens ne fonctionnent pas mais on a la ressource suivante :
    http://www.redlist-ultimate.be/index.php?lien=liens&type=films&id=14190&im=L_avion_de_l_apocalypse

    (site indispensable pour tous genres de cinémas d'ailleurs)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  2. Merci l'anonyme du G. J'ai rectifié le renvoi. J'étais pourtant persuadé d'avoir testé les autres avant, pas grave, erreur donc rectifiée !!!

    RépondreSupprimer
  3. Une vraie perle de l'age d'or du Zom-bis italien.
    Avec entre autre une mastectomie sans anestésie digne du "manoir de la terreur"....
    Et des zombies aussi laids que speed avec les mains baladeuses.
    Elle est pas belle la vie après la mort?




    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. S’il faut attendre la première demi-heure avant de savoir qui sont ces êtres ressemblants à des zombies (je me permets une petite rectif cher Anacho il me semble qu'il ne s'agit pas d'un virus mais d'une mutation liée à la radioactivité), ce film de genre italien fait assurément dans le bis dès les premières minutes ! Cette horde de maboules surexcités et assoiffés de sang permet de maintenir le rythme tout au long du film même si cela devient vite répétitif. On se marre de les voir débarquer sur un plateau-télé ou foutre un bazard pas possible dans l’hôpital du coin. Pas aidé par une interprétation mollassonne d’Hugo Stiglitz (plus à son aise dans « Cementerio del terror » par exemple), le film se rattrape avec des belles shot-heads made in caoutchouc et une fin frapadingue (voir sur le blog « le titre mystérieux inconnu-extrait n°1 du dimanche-martin 15 juin 2014, sous vos applaudissements !). Merci Anacho !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Seb, je vous permets évidemment de rectifier :)
      Biz.

      Supprimer