vendredi 7 décembre 2012

THE WALKING DEAD (BD)

The Walking Dead, l'excellent comic book scénarisé par Robert Kirkman et dessiné par Tony Moore/Charlie Adlard, récemment adapté à la télévision par Frank Darabont.


Le monde tel que nous le connaissions n’existe plus. La Terre, ravagée par une mystérieuse épidémie, est devenue un cimetière à ciel ouvert. Pire, les morts ne meurent plus et errent à la recherche des derniers humains pour s’en repaître. Parmi les survivants, Rick, policier, se réveille d’un long coma pour découvrir ce que son monde est devenu. Le choc passé, il doit désormais apprendre à survivre…

Auteur(s) : Robert Kirkman, Charlie Adlard
Editeur(s) : Delcourt
Format du livre : pdf
Genre : horreur
Langue : Francais



Tome 1 à 16 
Tomes_1_a_16

Tome 17 




Le petit plus du Dr Zomblard : Tiens comme j'ai rien à dire sur le sujet, à part que cette Bd est excellente, laissons la place aux autres : The Walking Dead est un comics créé par Robert Kirkman, scénariste à succès dans l’univers comics, et Tony Moore, super dessinateur des Exterminateurs, premier comics chroniqué sur notre réseau (du temps où il portait encore le nom du Sanctuaire et son Dojo). Le comics a l’ambition de renouveler le genre zombie et les critiques ont toujours été unanimes sur le sujet : une oeuvre culte. Du moins au début car le mythe semble aujourd’hui quelque peu érodé à l’aune du septième volume (sorti en janvier dernier). Il est notamment reproché au scénariste de trainer inutilement la patte. Dans la postface du premier album, il confessait en effet souhaiter que la série dure aussi longtemps qu’elle le pourra et nous promettait que le chemin sera long…
Source : http://publikart.net/critique-comics-walking-dead-robert-kirkman-tony-moore



2 commentaires:

  1. Bon, et en pure littérature???

    LA NUIT A DÉVORÉ LE MONDE

    Pit AGARMEN
    Un homme a miraculeusement survécu au déferlement des zombies sur le monde. Durant des mois, il tente de survivre à l'horreur de l'apocalypse qui a frappé l'humanité.
    Un Ovni littéraire, à mi-chemin du roman de genre et du roman classique : dérangeant et cruel, d'une intelligence et d'un humour acérés.

    Pit Agaermen est le pseudo de Martin Page, auteur plus conventionnel mais néanmoins très bon.

    RépondreSupprimer
  2. http://www.youtube.com/watch?v=6xN3hSEj21Q

    RépondreSupprimer