lundi 7 janvier 2013

CREEPSHOW 2

Titre original : Creepshow 2
Réalisé par : Michael Gornick
USA - 1987

Avec : Lois Chiles, George Kennedy, Dorothy Lamour ...
















Résumé :
Un petit garçon, Billy, attend avec impatience le nouveau numéro de Creepshow,
livré par un être à la tête de squelette nous dévoilant les secrets de ce nouveau
numéro de Creepshow. Seulement 3 histoires de 25 min (Heureusement ?).



Le Vieux Chef Tête-de-Bois
The Old Chief Woodenhead   
Un vieux gérant de magasin, toujours au service des Amérindiens du coin, ravive tranquilement les peintures de guerre de sa statue de bois représentant un Grand Chef Indien, quand il est abordé par un vrai Grand Chef Indien qui lui confie les bijoux de sa tribu en attendant de rembourser les dettes qu'ils ont envers lui. Mais, après le départ de l'Indien, le gérant se fait braquer son magasin par trois loubards, dont l'un appartient à la tribu du Grand Chef, et lui et à sa femme se font tuer après que les loubards aient volé les bijoux indiens. Mais la statue en
bois représentant un Grand Chef Indien ne l'entend pas de cette manière et compte bien récupérer les bijoux de la tribu et se venger de la mort de son propriétaire...



Le Radeau
The Raft

Quatre jeunes gens nagent jusqu'à une plate-forme en plein milieu d'un lac désert, dû au départ des touristes. Quand ils parviennent à la plate-forme, ils constatent la présence d'une espèce de grosse flaque de mazout semblant emporter tout être vivant avec qui elle rentre en contact. Mais cette flaque de mazout n'en est pas une, non, elle semble bien déterminée à engloutir ces 4 jeunes gens...





L'Auto-Stoppeur
The Hitch-Hiker

De retour de chez son amant, avec lequel elle a eu 6 orgasmes pour
seulement $150, Martha Spruce doit se dépêcher de rentrer chez son
mari afin qu'il n'ait pas de doute. Dans son empressement, elle renverse un auto-stoppeur avant de prendre la fuite. Mais elle se rend vite compte que l'auto-stoppeur ne s'est pas contenté d'être mort, non, son corps décharné n'a de cesse de lui rendre visite et compte bien lui faire subir le même sort que lui.






Quelques liens trouvés trouvés sur la toile:




INFOS SUR LE DL :

Qualité : DVDRip
Format : .avi
Langue : Français
Sous-titre : Aucun

Petit rappel, le 1 est déja disponible ici : 
Creepshow 1

Ainsi que la bd, chez l'ami Humungus ici : 

Le petit plus du Dr Zomblard : Creepshow premier du nom était excellent, mais malheureusement comme souvent, les suites sont en dessous de l'original. Pas du vrai zomblard-movie mais ayant commencé avec le 1er du nom ..... Donc, tout comme dans le 1er un ado attend son creepshow mensuel et est interrompu dans sa lecture, ces "dérangements" servent de transition pour nous livrer 3 sketches inégaux. Bien qu’écrit par George A. Romero et Stephen King, ils n’en sont (malheureusement ?) pas les réalisateurs. C'est à Michael Gornick, (le directeur de la photographie de la plupart des films de Romero : Le jour des morts-vivants, Zombie…) que l'on doit ce deuxième opus. Sur les films de Big George, le travail de Gornick n’est pas à remettre en question, mais en tant que metteur en scène..... Stephen King en profitera pour tenir un petit rôle dans le troisième sketch, le trouverez-vous ? A ce propos, l'histoire qui remonte un peu le niveau de l'ensemble est bien "Le radeau", directement inspirée d'une de ses nouvelles...

4 commentaires:

  1. oh !!! merci Anacho pour la suite "Creepshow" est pour moi une super trilogie d'histoires d'horreur en bande dessinée j'adore !! Dommage d'ailleurs qu'il est que trois histoires pour celui là...
    As-tu le troisième de la série ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut ! oui le 3éme sera là tout à l'heure si tout va bien.
      @+

      Supprimer
  2. merci, je l'ai vu et recommande chaudement les histoires du radeau (super agaçant et flippant) et de l'auto-stoppeur (super drôle et prenant), c'est un bon film à sketches

    RépondreSupprimer
  3. Il y a des histoires qui marquent quand on jeune, d’abord parce qu’on est certainement moins exigeant, ensuite plus impressionnable et surtout on a encore le cerveau comme une éponge qui ne serait pas encore complètement imbibée de conneries. On est d’accord, c’est la seconde histoire qui est la meilleure et qui m’avait marquée autrefois, malgré des dialogues putrides et une VF catastrophique… ! (il y a une séquence nichons aussi) ; Merci pour le post et tu as bien fait de signaler Stephen King acteur, je ne l’avais pas reconnu.

    RépondreSupprimer