Pages

test

mardi 30 avril 2013

VENDREDI 13 - N°6 (MAG)

VENDREDI 13 - N°6

Avec le mois de mai, n'arrive pas que le muguet et les jours fériés (qui entre nous tombent pas trop mal cette année, puisque l'ascencion tombe un jeudi et la pentecôte un lundi), mais aussi un mag sorti de la crypte du sieur Coudinou.

Au sommaire de ce N°6 :

- Des news purulentes, du téton sanglant, bon appétit !
- Des fantômes chinois. Réaction de Casper : "on est plus chez nous !"
- Le plus célèbre grand brûlé du cinoche avec interview de Robert.
- Un rafraîchissement à base de jus de cafard servi par le débutant Tim Burton.
- Les tétons flingueurs de Sybil Danning.
- Vous êtes moche et stupide ? Reste plus qu'à être vieux. On vous y aide.
- Le plus mauvais film du monde par Ed Wood.
- Un belge sauve le monde !!
- James Caan s'acoquine avec un alien
- Une série oubliée, des VHS, livres et BD
- Un nain héroïque.


Des nains, des défigurés, des moches, des chinois, des vieux, des belges,.....
Vendredi 13 le mag social qui acceptent toutes les minorités.


Ze enjoy link :

http://2k3rs875t1.1fichier.com/
(re-up par Seb242)

Un partage,
(pour ceux qui ne l'auraient pas encore
remarqué) de Coudinou !
enjoy !

Les autres Numéros sont trouvables ici :
http://zomblardsfromouterspace.blogspot.fr/search/label/V13

THE WALKING DEAD (Bonus)

THE WALKING DEAD Scènes coupées inédites saison 2 VOSTFR

Une épidémie de zombies a ravagé le monde et quelques survivants luttent pour leur survie... Ils vont découvrir que les morts vivants ne sont pas la plus grosse menace... Les derniers humains sont parfois bien plus dangereux!!!! Rick, Andrea, Glenn, Carl vont devoir faire d'énormes sacrifices...





Lors de la saison 2 certaines scènes ont été coupées lors de l'export en France, diffusées uniquement
en V.O dans les bonus du coffret DVD de la saison 2...

26 minutes inédites en France!!!

Touvé on ze oueb, je pense que ça peut interesser du monde,
et pour ceux qui n'auraient pas commencé la saison 3, une bonne transition !!!!!.

Qu'est-ce qu'on trouve :

1 fichier .AVI, le fichier.SRT, et un fichier .txt avec les infos

Lien :
http://uptobox.com/nl8cxjvn5zsx

Trad et synchro par DaMMaD - Uploader : Dammad

lundi 29 avril 2013

Putain, 1 an !!!!!!

__ Bonjour __

Il y a un an je décidai de me lancer dans l'aventure du blogger
fou et vous proposai ce 29 avril 2012 le premier billet (terme exact mais que
j'ai en horreur) du zomblard avec "La nuit des morts-vivants"
Depuis le blog a (je le pense) bien evolué et trouvé ses marques.

En 1 an, il s'en est passé des choses dans la bloggosphère, l'émergence de nouveaux
 blogs, mais malheuresement la disparition de certains ....
Je tiens tout d'abord à remercier en particulier Muaddib et Le Cavalier Solitaire (Pale rider).
Sans leur aide précieuse, leur patience, leurs conseils avisés et leurs suggestions ce blog ne
serait peut-être pas ce qu'il est aujourd'hui.......

Mais je remercie également ceux qui me suivent régulièrement, qui m'aident, enrichissent
ma culture,  me font rire également avec leurs commentaires pertinents (ils se reconnaitront).
Et bien sur tous les membres !!!!



Pour conclure, je citerai un des plus
grand philosophes de tous les temps,
Jean-Yves Lafesse :
Pourvu que ça dure !!!



In brain we trust !

___ Anacho ___


dimanche 28 avril 2013

THE CREEPSHOW


Groupe Canadien découvert par hasard on surfant on ze oueb.
Avec un nom pareil je me suis
senti obligé de vous proposer quelquechose d'eux ici !!!


À la base, le groupe se compose de musiciens bien connus de la scène locale : Jen « Hellcat » Blackwood au chant et à la guitare, Sean Mc Nab AKA Sickboy -alors chanteur/guitariste des groupes locaux Outspan et Jersey- à la contrebasse, Matthew "Pomade" Gee à la batterie et Kristian Rowles AKA The Reverend Mc Ginty -alors tromboniste pour le groupe de ska 905 ainsi que pour Outspan aux côtés de son ami Sickboy- à l'orgue, chose plutôt rare dans ce type de formation.

En 2005, The Creepshow enregistre deux titres pour la compilation Zombie Night In Canada Vol. 2 pour Stumble Records, accompagnés par la crème de la scène rockab’/psycho/garage locale. Ils publient en même temps une démo qui tombe entre les mains d’Adam Sewell du label Stereo Dynamite qui décide aussitôt de les signer. Leur premier album, Sell Your Soul, produit par Steve Rizun (Keepin’ 6, The Flatliners, Illscarlett…), sera édité en mai 2006. Au même moment, le label signe un deal de distribution avec le géant EMI et les disques de Stereo Dynamite arrivent dans les bacs de tous les bons disquaires, ce qui permet au groupe de tourner un peu partout dans le monde.

En 2007, Jen « Hellcat », alors enceinte de Joel "Hooch" Parkins (chanteur/guitariste des Matadors), demande à sa petite sœur, Sarah « Sin », de la remplacer provisoirement. Finalement, le provisoire dure et Sarah « Sin » devient la chanteuse officielle du groupe.

 En 2008, The Creepshow signe sur le label canadien Stomp Records pour son deuxième effort, Run For Your Life, et avec People Like You Records pour la sortie Européenne. L'album est ré-édité aux États-Unis chez Hellcat Records en octobre 2009.



Line-up actuel
Sickboy: Contrebasse  
The Reverend McGinty: Claviers  
Matt Pomade: Batterie  
Kenda Legaspi: Chant  (Nouvelle chanteuse) 
Membres passés  Sarah Sin : Chant, Guitare 
Jen "Hellcat" Blackwood : Chant, Guitare
 


Albums Sell Your Soul (CD - 2006)     
Run For Your Life (CD - 2008)     
They All Fall Down (CD - 2010)     




un lien trouvé on ze oueb :
(Sell Your Soul (CD - 2006))    

samedi 27 avril 2013

LA VENGEANCE DU ZOMBIE

Titre original : Loa Vudu
Aka : Vudú sangriento, Black Exorcist, Black Voodoo Exorcist,Bloody Voodoo, the Vengeance of the zombie, Voodoo Black Exorcist

Réalisé par : Manuel Cano
Espagne - 1972

Avec : Aldo Sambrell, Eva Leon, Alfredo Mayo, Fernando Sancho,
















Résumé :
Le professeur Kiesling ramene le sarcophage de Gwedeniho sur un bateau vers
les Etats-Unis. Soudain, la momie se reveille en retrouvant une apparence humaine.
Kiesling le fait passer pour son collegue, le docteur Craig. Mais Gwedeniho croit
reconnaitre en Sylvia, l'assistante de Kiesling, Nadia, celle qu'il a aimee, et
devient un assassin.



INFOS
Qualité : Vhsrip
Format .avi
Langage : Français
Sous-titres : Aucun


Un rip devenu possible grâce à la VHS de l'incontournable
La qualité est assez moyenne, avis !!!

****
Ze frankeinlink :
http://hmu5am.1fichier.com/

****

Un repack de la vhs est trouvable
chez Seb :




Le petit plus du Dr Zomblard : Pourquoi la vengeance du zombie ? Mystère et boule de gomme ! puisque le personnage s'apparente plus plus à la momie qu'au bouffeur de cerveaux. Quant au titre original, Loa Vudu, il évoque à la fois l'esprit des défunts qui attendent de pouvoir se venger et le cérémonial vaudou qui l'accompagne dans ce film résolument hors-norme....

Comment se déguiser en zombie

Comment se déguiser en zombie

Voici quelques conseils trouvés on ze oueb pour vous aider à vous métamorphoser....
1-Maquillage

Vous devez vous maquiller de manière à avoir un teint d’une pâleur morbide ! Vous pouvez utiliser des fards blanc/gris, violet, bleu ou vert pour créer l’illusion. Allez dans une grande surface ou dans un magasin de déguisement et cherchez des fards basés sur ces couleurs. Procurez-vous aussi un fard à paupières sombre, un crayon ou un eye-liner noir et du talc.



Appliquez la base du maquillage (le fard) sur tout votre visage ainsi que sur votre cou pour obtenir le teint pâle et maladif souhaité. Placez-vous à un endroit très lumineux et commencez à appliquer le fard à paupières sur les zones creuses de votre visage (vos orbites par exemple) pour les accentuer. Trouvez les zones d’ombre de votre visage et assombrissez-les sans lésiner ! Noircissez entièrement vos yeux. Faites en sorte que vos orbites aient l’air d’avoir rétréci d’environ 2 cm. Faites des dégradés de couleur en utilisant différentes nuances de gris et du noir. Appliquez par exemple plus de noir sur les coins internes et au plus près de l’œil et accentuez soigneusement les ombres naturelles avec un gris foncé. Appliquez du talc sur votre visage pour que votre peau ait l’air terne et que vous ayez l’air bien mort !

2- Les cheveux
Occupez-vous ensuite de vos cheveux ! Faites en sorte d’avoir l’air tout juste sorti de votre tombe ! Crêpez vos cheveux au niveau des racines pour ceux qui en ont arf arf !!!!). Appliquez du gel ou de la laque puis utilisez un petit peigne pour brosser vos cheveux dans la direction opposée de la pousse du cheveu. Faites cela sur de petites sections. Appliquez du talc sur vos cheveux et frottez pour qu’ils deviennent un peu gris.



Si vous pensez vous déguiser en zombie dès le matin, lavez-vous les cheveux la veille avant de vous coucher et allez au lit sans les sécher. Si vous dormez avec les cheveux mouillés, ils seront complètement ébouriffés le lendemain matin. S’ils sont aplatis d’un côté de votre tête, ce sera encore mieux car vous aurez l’air tout droit sorti de votre tombe !

3- Fabriquez du faux sang.

Pour cela, procurez-vous les ingrédients nécessaires et suivez les instructions. Vous aurez besoin :



- De sirop de grenadine ou de sirop d’érable
- De peinture gouache rouge carmin
- De quelques gouttes d’huile
- De chocolat en poudre (facultatif)

Mélangez bien le tout et ajoutez quelques gouttes d’eau (très peu) pour obtenir la texture souhaitée. Vous pouvez éventuellement ajouter un peu de chocolat en poudre afin de mieux texturiser votre faux sang.

Autre option : Mélangez du miel (pour donner de l’épaisseur) à du liquide-vaisselle et à des colorants alimentaires bleus et rouges. Le produit à vaisselle rendra le sang plus facile à laver sur vos vêtements. Faites plusieurs essais jusqu’à trouver la bonne consistance pour votre faux sang. Évitez de mettre trop de faux sang autour de votre bouche pour ne pas l’avaler (en raison du liquide-vaisselle qui n'est bien sûr pas comestible!).

Pour obtenir une consistance épaisse et visqueuse, vous pouvez aussi utiliser de la vaseline. Mélangez par exemple de la vaseline à des colorants alimentaires, à des marrons écrasés ou à du fard à paupières rouge.
Appliquez le faux sang. Il s’agit certainement de la partie la plus drôle alors profitez bien de ce moment !



Créez-vous des blessures. Faites dégouliner le faux sang de votre crâne sur votre visage, sur vos bras, sur vos jambes et sur vos mains. Si vous voulez prétendre que l’on vous a tiré dessus, à l’aide d’un marqueur noir, faites des trous sur vos vêtements puis versez du sang dessus de manière à ce qu’il dégouline de vos fausses blessures.

Mettez du sang dans votre bouche (si vous n’utilisez pas la méthode du produit-vaisselle) puis recrachez-le et laissez-le dégouliner sur votre menton et votre cou.Si vous avez le temps, laissez la première couche de sang sécher une dizaine de minutes puis réappliquez une autre couche différemment cette fois.

Vous obtiendrez un superbe effet beaucoup plus réaliste !

Habillez-vous. Pour que vos vêtements aient l’air en piteux état, voici comment faire



Allez dehors et roulez-vous par terre dans la saleté. Si vous trouvez de la boue, c’est encore mieux ! Roulez-vous dedans sans hésiter !

Lorsque vous appliquez votre faux sang, assurez-vous d’en laisser couler partout sur vos vêtements pour donner plus de réalisme ! Avec un couteau ou autre objet pointu, trouez et déchirez vos vêtements à certains endroits.

6- Zombie attitude.

Les zombies sont lents, rigides, boiteux, bornés, stupides, ils ne peuvent pas parler et ils sont constamment à la recherche de chair humaine !



Vous devez laisser pendre votre mâchoire la plupart du temps. Si vous devez faire d’autres sons, tentez de baragouiner quelque chose ou de pousser des grognements ou des gémissements plus ou moins forts.
Marchez en traînant des pieds. Penchez-vous en avant et faites comme si vous alliez tomber à chaque pas. Ajoutez une jambe boiteuse et l’effet sera encore plus réaliste ! Balancez vos bras mollement comme si vous ne les aviez jamais utilisés.

Prenez un air idiot voire complètement attardé (certaines personnes de mes connaissances le font naturellement). ! Les zombiesont un QI extrêmement limité ! Ils courent contre les murs, tombent sans arrêt et ne peuvent se servir de leurs mains correctement.

Penchez votre tête d’un côté. Si vous devez la bouger, faites des mouvements brusques. Tout votre corps doit être rigide. Si vous jouez le rôle d’un zombie, souvenez-vous qu’ils sont censés être morts et donc rigides!

Eléments Nécessaires

Un miroir
Du sirop de grenadine (ou du miel)
De la peinture gouache rouge carmin
Du chocolat en poudre (optionnel)
De l’huile
Un fard blanc, violet ou vert pour la base du maquillage
Des fards à paupières gris et noir
Un crayon à maquillage ou eye-liner noir
Un marqueur noir
Du talc
Un peigne
Du gel coiffant ou de la laque pour les cheveux
De vieux vêtements que vous pouvez déchirer, trouer, salir, etc.


lundi 22 avril 2013

COLIN

Titre original : Colin
Réalisé par : Marc Price
GB - 2013

Avec : Alastair Kirton, Daisy Aitkens, Kate Alderman

















Résumé :
Colin est attaqué par un zombie, il meurt et devient à son tour
un mort vivant. Nous le suivons alors qu'il erre au beau milieu
des rues jonchées de cadavres. A travers ses rapports avec
les objets, les lieux et les gens, nous apprendrons qui était
Colin et comment il en est arrivé là...




Le lien est chez
MadProd
et c'est ici :


Merci à Ludo pour l'info !

INFOS SUR LE DL :
Qualité :  DVDRip
Format : .avi
Langue : Anglais
Sous-titre : Francais


Le petit plus du Dr Zomblard : A la manière de Moi Zombie : Chronique de la Douleur, Colin est vu du coté obscur, du coté du zombie voulais-je dire, mais la similutude s'arrete ici. Au contraire dans Colin la transformation est rapide, assurée dés le début, on ne va pas nous montrer la déchéance physique mais plutôt nous montrer qui il était avant sa morsure. On le voit donc déambuler dans les rues de la ville, dans un monde dévasté. A la recherche de nourriture, nous le suivons dans ce nouvel environnement hostile pour nous autres, derniers survivants..... Sur la pochette du DVD on peut lire le budget du film : 45£  (environ 60€). Intox ?

dimanche 21 avril 2013

CHILDREN OF THE LIVING DEAD

Titre original : Children of the damned
Réalisé par : Tor Ramsey
USA -2001

Avec :  Tom Savini, Marty Schiff, Damien Luvara, Jamie McCoy, Sam Nicotero, Heidi Hinzman...




















En 1987, le serial killer et violeur Abbé d'Hayes disparait de la morgue.
Peu après, une horde de zombies débarque et balaye la ville.
Très peu d'habitants en ressortirons vivant.
Quatorze ans plus tard, les rescapés du village tente en vain d'effacer
 les traces du passé





http://www.imdb.com/title/tt0276011/

vendredi 19 avril 2013

ZOMBI ZINE

Zombi Zine

Aujourd'hui j'ai envie de vous parler d'un Zine répondant au doux nom de
Zombi Zine.

La publication du premier numéro en 1980 annonce que du bon avec des articles assez culottés. Malheureusement 4 numéros uniquement sortis du passionné de cinéma qu'était Pierre Pattin.
 
Mais qui est, était, Pierre Pattin ? Né en 1959 à Paris,  Jpp en parle dans son Mad ma vie ( que je recommande par la même occasion ) en ces mots :

" Pierre Pattin, à son tour, devait nous quitter en 1989. A tout juste 30 ans. Je l'avais rencontré bien des années plus tôt. Il nous avait expédié une lettre délirante, provocatrice, que par provocation, moi aussi, j'avais qulifié dans le N°17
(Mad movies) de "lettre la plus con du trimestre".

La langue française s'y voyait bien un peu malmenée ( avec lui, elle en verra d'autres !), mais les idées étaient là, radicales, libertaires. "Restez fanzine éternellement car je ne veux pas que vous vous fassiez couiller par un système auto-fascisant, Giscardien Barre-toi" m'écrivait-il. (A l'époque M. Barre, le meilleur économiste de France, disait-on, était 1er ministre, ce qui nous valut des inflations de 10 ou 12% certaines années). 

Un peu plus tard je le rencontrai lors de la parution de son 1er Zombi-Zine sous-titré "bulletin des zombies syndiqués" qu'il vendait 5 petits francs, tout en fustigeant les copains se prenant un peu plus au sérieux et vendant leurs zines vingt ou trentre francs. Désolé de parler ainsi en francs, mais je peux reprendre le tout en florins éventuellement.

Il travaillait le moins possible mais fou de cinéma, il s'engageait à fonddans des aventures à risque. Dans les festivals, sur le tournage d'Ogroff en tant qu'acteur et assistant réalisateur, pour ses propres courts métrages, Le clown nécrophile, Sanguine, qui devait remporter le prix de la photo à notre premier festival du super 8 fantastique, etc. Admirateur de Jean Rollin, il l'interviewa, l'assièea et finit par se retrouver assistant sur les troittoirs de Bangkok, où évoluait la trop belle Yoko, suivie de près par une palanquée de personnages référentiels, Brigitte Boghese, Françoise Blanchard,  Gérard Landry, Jean Pierr Bouyxou.

Extrémiste, il se mettait en danger à tous les niveaux. C'était ça Pattin, un écorché vif, déconneur à fond, volontiers profiteur sur les bords. Dans les festivals, nous nous retrouvions aux mêmes tables. De son air gentil mais culpabilisateur, il parcourait les coins où se retrouvaient les fanzineux du moment s'exatasiant :"Ah !tu as pris les lasagnes, elles ont l'air sympa, je vais peut-être faire comme toi. 20 F ! Ah oui c'est cher" se calmait-il. Alors l'interlocuteur prenait ses responsabilités, se demandant quand même pourquoi cela tombait sur lui !

A Movies 2000, je le vis un jour hésiter devant l'achat d'un flyer à 2 francs "Ah ça m'embête de casser ma pièce de 10 frans" disait-il, comme s'il s'agissait d'un billet de 500 ! je le lui offris donc l'article en question. Heureusement , il nous payait en retour d'une incroyable tchatche où se mélait la drolerie crasse et le nihilisme le plus arrogant. Nous en avons fait des coups ensemble, des racontables, d'autres moins. Pattin était un excessif, il nous manque excessivement."


Vous pensez-bien, votre serviteur étant plein de ressources, j'ai réussi à trouver cette fameuse missive, envoyée dans dans le N° 17 :






Le même en pdf :



4 numéros sortis entre 1980 et 1982 :

Sommaires des quatre numéros:

N° 1 (1980) : Lettre Ouverte à L'Ecran Fantastique, Vous avez dit Bizarre... par Robert Alaux, L'Epopée Galactique au Cinéma, années 80, Alexandre Jodorowski.

N° 2 (1980) : Le Sadomasochisme dans le Cinéma Populaire, le 10ème Festival de Paris, Nicoletta Elmi, Richard Johnson, Merde à tous les cons de ce pays (par Christian Barendregt), Les yeux fanzineux (56 pages).

N° 3 (oct./nov. 1981) : La Sclérose paralysante du Fanzinat, Tendre et poétique cinéma de l'étrange (David Lynch), De Viva la Muerte à Cannibal Holocaust en passant par Porcherie, Dossier L'Invasion des Zombies Cannibales Italiens, La Plume du Lecteur, Les yeux fanzineux (98 pages).

N° 4 (avril 1982): Jean Rollin (entretien), Brigitte Lahaie, Dossier Joe D'Amato, La Nuit du Chasseur d'images (actualité des salles), Festival de Sitges 1981, Lettre à Jack Lang (par Christian Barendregt & Pierre Pattin).





Un exemple de page du n°4 ainsi que le sommaire à lire asbolument !




Photos et Source provenant de l'excellent blog :
Le Fanzinophile
http://lefanzinophile.blogspot.fr/2012/09/zombi-zine.html


Si dans votre cave, votre grenier, votre frigo, votre belle-mère,
vous auriez par le plus pur des hasard un de ces ces 4 zines, voir
même la totale (on peut réver) dites-le ! j'aimerai pouvoir le proposer en .pdf.



Extrait d'un entretien d'Alain Petit sur Pierre Patin :

Vous évoquez la fine fleur du fanzinat français et on a l’impression que les années 70 en sont un peu l’âge d’or avec Cine Zine Zone de Pierre Charles… Ah, Cine Zine Zone, ça, c’était bien. Zombi Zine aussi de votre ami feu Pierre Pattin…

Oui, il y a eu beaucoup de fanzines à cette époque! Mais la plupart se contentaient de faire chaque année un compte rendu du festival du Rex. Les mecs ne cherchaient pas à savoir quelle était la carrière de tel ou tel acteur… Il n’y avait aucune recherche. Mais heureusement, de cette multitude ont émergé des choses intéressantes. Pierre Charles a le record de longévité avec plus de cent numéros quand même. Et tous intéressants ! Pierre Pattin, lui, avait inventé une nouvelle forme de fanzine. C’était le foutoir absolu et il s’exprimait avec une grossièreté à toute épreuve. C’était un fanzine vraiment anarchique. Il n’y avait aucune cohésion. Moi, j’ai écrit deux ou trois papiers dans son truc, mais c’était n’importe quoi ! Il publiait des pavés presse au milieu de la page, etc… Mais aujourd’hui, c’est culte. Et c’est bien parce que Pierre, c’était quelqu’un d’intéressant…

Il a été un des premiers à défendre Fulci

Ah oui, il était parfaitement délirant vis-à-vis de Fulci. J’ai beaucoup de souvenirs de Pierre…

Christophe Lemaire se réclame beaucoup de la liberté de ton de Pattin.

S’il le dit, c’est sans doute vrai parce qu’ils étaient très, très potes. Il faudrait presque écrire un livre sur Pierre ! Mais il faudrait s’y mettre à plusieurs parce que c’était quelqu’un qui avait plein de facettes. C’était
surtout quelqu’un qui était foncièrement malheureux. Je pense qu’il avait du talent mais il était prisonnier de son anarchisme forcené, en fait. Il se voulait anarchiste alors qu’il était issu d’une famille bourgeoise et
il ne pouvait rien faire pour effacer ça. Alors il se noyait dans l’alcool…Dommage car, il avait un vrai talent de cinéaste . Il l’a prouvé à 3 reprises avec ses courts métrages.

Source :

http://culturopoing.com/Cinema/Entretien+avec+Alain+Petit+Itineraire+d+un+enfant+du+BIS-1667

3 courts réalisés en '85 :

1985 Le clown nécrophile (short)
http://www.imdb.com/title/tt1389454/
1985 Réaction directe (short)
http://www.imdb.com/title/tt1389550/
1985 Sanguine (short)
http://www.imdb.com/title/tt0832458/

Walking Dead ou la philosophie des morts-vivants

Walking Dead ou la philosophie
des morts-vivants

Le vivant (3/4) : 03.04.2013 - 10:00
France culture

Par Adèle Van Reeth
Réalisation : Mydia Portis-Guérin
Lectures: Sophie Bourel

Invité : Thierry Hoquet, maître de Conférences à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Sommes-nous sûrs d’être bien vivants ?  Le sang circule, les doigts se plient sur commande, je digère ce que j’ingurgite, lorsque je me pince, j’ai mal…Vivant, ça oui, puisque mobile, puisque capable de ressentir de la douleur… Mais le vivant n’est pas le propre de l’homme.

Nous l’avons vu avant-hier, le vivant est une catégorie forgée par l’homme mais qui le dépasse largement.

Nous l’avons vu hier, le terme vivant ne désigne pas seulement ce qui est doué de matière en mouvement, d’un organisme, mais implique aussi, dans le cas de l’homme, la présence d’une conscience, d’une liberté qui nous met en quête de donner un sens à ce qui pourrait n’être qu’agitation physique. Alors que signifie être un homme vivant ?

Ou plutôt, quel degré de liberté l’homme peut-il prendre à l’égard de son statut d’être vivant ? La pensée se réduit-elle à une activité neuronale ? Cette liberté de choisir, de juger, qui le soustrait au règne déterministe, l’autorise-t-il pour autant à prendre la décision d’arrêter de vivre, par exemple ?

L’homme ne se contente pas d’être vivant, il veut bien vivre, au sens esthétique comme au sens moral du terme. C’est pourquoi il réfléchit aux conditions dans lesquelles il souhaite vivre, c’est pourquoi il n’est pas simplement un être vivant, mais une personne vivante.

Et c’est parfois en se regardant dans un miroir déformant que nous nous rapprochons de la vérité sur nous-mêmes.  Miroir : un être en vie. Déformant : un être aussi bien mort que vivant. Bienvenue dans l’univers de The Walking dead…

Réréfences musicales:
- John Murphy, BOF 28 semaines plus tard
- Bear McCreary,  BO de The walking dead
- Johnny Cash, I see a darkness
- Philippe Katerine, Mort-vivant


A Ecouter, là maintenant, trankile, en podecaste kom y disent....




Source :
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-le-vivant-34-walking-dead-ou-la-philosophie-des-mor

Merci à Joglous pour l'info !

jeudi 18 avril 2013

KILL DEAD ZOMBIES

Titre original : Zombibi
Réalisé par : Martijn Smits, Erwin Van Den Eshof
PAYS BAS - 2011

Avec : Yahya Gaier, Mimoun Ouled Radi, Sergio Hasselbaink, Gigi Ravelli, Yesser Roshdi....



















Résumé :
Plusieurs personnes se détestant au quotidien vont devoir surmonter
leurs différences pour survivre dans un Amsterdam ravagé par les
zombies suite à une chute de météorites...





Pour accéder au film c'est par là :

Qualité : DVDRip
Format : avi
Langue : Fr
Sous-titre : Non 



Le petit plus du Dr Zomblard : Comédie déjantée en provenance des Pays Bas, ZOMBIBI est étrangement re-titré pour sa distribution française. Le film devient donc KILL DEAD ZOMBIE ! pour son exploitation directement en vidéo à partir du mois d'avril. Par définition, un zombie est un mort-vivant ce qui donne donc un côté pour le moins étrange à ce nouveau titre. Un "Dead Zombie" serait donc un mort-vivant plus mort que mort et on est donc sur le point de le trucider un peu plus. TF1 Vidéo qui proposera le film en DVD et Blu-ray donne aussi un côté un poil plus sérieux au métrage que ce soit dans le visuel ou dans son résumé. On se permet à peine un "Il va y avoir des morts" de manière à donner un côté un peu décontracté mais rien qui ne laisse présager l'aspect très outrancier de cette comédie comme on peut le constater dans la bande-annonce hollandaise…
Source : Devil dead
 

LES ZOMBIES FONT LA PUB - PART 2


PUB & Zombie !

Bon on l'aura bien compris les zombies sont partout !!!!
Même dans la pub !!
Allez c'est parti pour une deuxième immersion !!!
avec of course des liens trouvés comme d'hab One Ze Oueb !!!!!!

*****

Westlake







Sears (USA) - #1





Sears (USA) - #2






Sears (USA) - #3





To be continued......







mercredi 17 avril 2013

Les secrets de la zombification

Les secrets de la zombification

Le mot « zombie », bien qu'il soit tiré directement du folklore haïtien, renvoie pourtant à deux types de créatures distinctes. Les morts-vivants des films de George Romero par exemple, n'ont pas ou peu de liens avec les zombies du vaudou, car ils sont l'actualisation du mythe du spectre putréfié du moyen âge.



Ces morts-vivants se lèvent, continuent de pourrir et transforment les humains en zombies par simple contact (la morsure le plus souvent). Ils seraient une allégorie de la peur ancestrale de la peste, les premières représentations de « revenants putrides » se retrouvant à la fin du moyen-âge.

Le zombie haïtien, bien qu'il partage la résurrection et son apathie avec ses « cousins » est différent ; en effet leur corps n'est pas censé se décomposer, il ne peut pas transformer ses anciens congénères et sa volonté
est soumise au sorcier qui l'a ensorcelé. Humain à l'origine, c'est suite à un envoûtement qu'un individu devient un mort vivant.

Le rituel consisterait à placer de la « Bombazon » la poudre à zombie, autour du lit de l'individu pendant son sommeil. A son lever, celui absorbe la poudre par la plante des pieds. Quelques nuits plus tard, la victime paraît morte et le sorcier capture son âme (le ti-bon-ange) qu'il conserve dans une bouteille.

La possession du ti bon'ange assure au bokor un contrôle total sur le « zombie » une fois réanimé. Si un zombie vaudou est à vos trousses, le sel est votre meilleure arme car il repoussera votre assaillant et le mettra hors d'état de nuire si vous lui en remplissez la bouche (bon courage tout de même). En cas d'attaque massive de zombie « infectés », le remède incontesté et mainte fois éprouvé est la destruction du cerveau, théorisé dans World War Z puis dans Guide de survie en territoire zombie de Max Brooks et mis en pratiquedans toutes ses déclinaisons dans les jeux vidéos Dead Rising 1 et 2.




Le vaudou est une religion animiste (la nature est gouverné par des esprits ou des forces primaires dont il faut s'attirer les faveurs), née dans les Antilles pendant les débuts du commerce d'esclaves africains. Pour éviter les persécutions des esclavagistes blancs, le vaudou et les religions affiliées telles que la Macumba et le Candomblé se sont souvent teintées de christianisme, utilisant les Saints pour renommer leurs divinités. Le vaudou a fait l'objet de nombreux clichés suite à la redécouverte d'Haïti au début du vingtième siècle, le plus répandu étant sans doute la poupée d'envoûtement lardée d'aiguilles qui est en fait connue dans la magie occidentale depuis l'antiquité.



Ce reportage diffusé sur Canal D, retrace l'investigation de Wade Davis, ethno-botaniste sur les cas de zombification, afin d'en déterminer la cause. Le cas le plus célèbre de zombie est celui de Clairvius Narcisse, déclaré mort et enterré en 1962, revenu dans son village 18 ans plus tard. Clairvius était en litige avec sa famille dont il a essayé de vendre la terre sans autorisation. Cet acte, considéré comme un crime plus grave que le meurtre dans la justice du vaudou, l'a condamné auprès des siens à devenir un zombie. La zombification est un acte de magie noire, accompli par un sorcier bokor, différent du prêtre hougan, qui lui pratique la magie blanche. L'ingénieur en bio-chimie Max Beauvoir, également grand prêtre hougan, explique que les actes de justices sont à la charge des « sociétés secrètes » et non à celle du culte général, basé sur l'observation de la morale.

La zombification est aussi un moyen de se débarrasser des criminels sans pour autant les tuer.Clairvius prétend se souvenir de son propre enterrement, et montre comme preuve la blessure causée par un clou du cercueil. Quelques temps après la mise en terre, Clairvius Narcisse a été réveillé à l'aide d'une potion et
emmené auprès des autres zombies à la merci du bokor qui l'avait ensorcelé. Deux ans plus tard, le maître des zombies meurt et ses esclaves-zombies sont libérés de son emprise. Il revient dans son village 16 ans plus tard, et aborde sa sœur, qui l'avait reconnu mort sur son acte de décès. Celle ci le repousse, mais peu à
peu elle et les autres villageois acceptent son retour en tant que zombie.

L'histoire de Clairvius Narcisse fait grand bruit à l'époque et des soupçons de tromperie commencent à poindre. Certains comme le docteur Leslie Desmangles pensent à une erreur d'identité, car le corps de Clairvius a été réfrigéré pendant une vingtaine d'heures, ce qui est impossible à supporter pour le corps humain, tandis que d'autres, dont Wade Davis croient à l'histoire de ce zombie bien vivant.



Wade Davis, diplômé d'anthropologie et de botanique, a voulu éprouver scientifiquement le phénomène de la zombification, et d'en trouver la recette. Pour cela, il a du dépasser les clichés véhiculées par la culture occidentale et se confronter à la culture haïtienne. Les zombies y sont connus non par les livres ou les films hollywoodiens mais par la mythologie et la tradition orale. Pour percer le mystère des zombies, Wade Davis a du s'adresser à des bokors, les praticiens de la magie noire. Grâce à Max Beauvoir, Wade Davis rencontre le bokor Marcel Pierre, spécialiste de la poudre à zombie. Celui lui remet contre rémunération du «bombazon », que Wade Davis compare à d'autres échantillons recueillis auprès d'autres bokors.

Les ingrédients varient d'une préparation à l'autre mais sont généralement un mélange de restes humains et animaux. Des analyses révèlent la présence systématique de restes de poisson-globe qui sécrète un poison violent, la tétrodotoxine. Présent dans les mers des antilles et près du Japon, où il est un met raffiné connu sous le nom de fugu. Les propriétés toxiques de ce poisson y sont bien connues, puisque la préparation des filets est réservée à des chefs spécialisés. La chair elle même n'est pas porteuse de poison, localisé dans les organes sexuels, le foie et le système digestif, puisqu'il serait extrait d'une algue dont le poisson-globe se nourrit.



En comparant les symptômes d'un empoisonnement à la tétrodotoxine aux effets d'une zombification, Wade Davis tient un début d'explication. En dessous de la dose mortelle, le poison provoque une paralysie générale et la diminution des fréquences cardiaques et respiratoires, qui peuvent conduire à une mauvaise constatation de décès. Le fluide utilisé pour ranimer le zombie est sans doute un antagoniste de la tétrodotoxine, comme l'atropine. Wade Davis reconnaît que malgré cette correspondance entre les effets de la tétrodotoxine et ceux de la zombification, celle ci n'est pas fréquente ni systématique, mais le simple fait que celle ci soit « possible » lui donne tout son pouvoir de suggestion. De plus, la création de zombie ne serait pas un phénomène constant ni même mesurable, tout spécialement si les victimes sont crues mortes. Les effets d'un empoisonnement et d'un passage par un cercueil varieraient de la mort à la totale récupération, en passant par divers stades d'atteintes cérébrales. C'est ainsi qu'en 1979, Francina Illeus, surnommée par la suite « Ti-femme » a été reconnue comme ayant été zombifiée trois ans plus tôt.

La sentence de zombification aurait été prononcée après ses infidélités et le comportement scabreux de sa jeunesse. Ti-femme est réapparue mentalement diminuée, le regard vide et ne parle presque plus, et répond à bon nombre de clichés du zombie. L'examen de la tombe de Francina Illeus révèle que celle ci est vide, alourdie par des pierres.

Ce nouveau cas de zombie soulève encore des débats, mais les intervenants sceptiques apparaissent ici au mieux mal informés, au pire de mauvaise foi. Wade Davis n'a fait que constater que la présence de poison dans le poisson-globe est sans doute connue des bokors et que ceux ci parviennent exceptionnellement à doser la bonne quantité pour produire un effet « zombifiant ». En effet, depuis les cas de Clairvius Narcisse et de Ti-femme, aucun zombie ne s'est plus levé de sa tombe...

Cette vidéo édifiante permet non seulement de mieux comprendre la religion vaudoue, mais aussi découvrir que le phénomène des morts-vivants pourrait bien avoir une cause rationnelle. L'empoisonnement, suivi de l'hypoxie (manque d'oxygène) dans le cercueil participe sans doute à laisser un individu diminué qui, une fois exhumé, est à la merci de celui qui l'a empoisonné et déterré. Sans pour autant avoir à craindre une invasion de zombies purulents, les scientifiques semblent encore une fois traîner les pieds pour reconnaître l'existence d'un tel phénomène. La faute en revient peut être à John Carpenter, et à son très mauvais « L'Emprise des Ténèbres » (« The Serpent and the Rainbow »), libre adaptation du livre de Wade Davis qui ridiculise plus le phénomène qu'autre chose, transformant une enquête objective en fiction d'horreur grand-guignol.

Pour voir le reportage allez ici ::
http://www.mystere-tv.com/les-secrets-de-la-zombification-v1627.html

mardi 16 avril 2013

SUJET N°2

Titre original : Subject 2
Réalisé par : Philip Childel
USA - 2006

Avec : Christian Oliver, Dean Stapleton, Courtney Mace















Résumé :
Isolé dans un chalet en pleine montagne, le docteur Franklin Vick
poursuit des recherches médicales controversées sur la résurrection.
Son cobaye, Adam Schmidt, un étudiant en médecine, est volontaire
pour tester et guérir de diverses morts possibles grâce au sérum qui
doit le rendre immortel. Mais ces différents essais vont faire apparaître
chez Adam des effets secondaires qui peu à peu, vont l'éloigner de
sa condition humaine. Il va alors découvrir que la mort a ses
effets secondaires…





Pour acceder au film et pourquoi
pas laisser un p'tit message :



INFOS SUR LE DL :
Qualité : Dvdrip
Format : .avi
Langue : Fr
Sous-titre : Aucun





Le petit plus du Dr Zomblard : Le mythe de Frankenstein à encore de beaux jours devant lui, ce DTV est est la preuve. Dans cette histoire glaciale pas de gore à outrance, peu d'action mais la trame est accrocheuse et le réalisateur nous embarque avec lui pendant ces 90 min. Avec en plus de splendides décors naturels et une photographie superbe ce petit film ( petit par le budget ) est plus que regardable malgré (peut-être) un final assez flou....

ZOMBIES DANS LES SERIES PART 15

ZOMBIES DANS LES SERIES PART 15
Zombies dans les séries dont ce n'est pas le thème principal
PART 15

Nous allons donc parler aujourd'hui d'une série Canadienne qui nous
propose un épisode avec des Zombies :

TETES A CLAQUES



Le créateur des Têtes à claques, Michel Beaudet, publicitaire de métier,
voulait originalement créer une émission éducative pour enfants en créant
des animaux avec de la pâte à modeler. Ces animaux auraient raconté leur vie,
leur habitat naturel et d’autres informations sur eux avec quelques
gags enfantins. Il a sculpté des grenouilles et, après des tests, s’est
amusé à les faire péter dans l’eau. Après avoir montré le résultat à
ses proches, ceux-ci furent plus amusés par les grenouilles qui
pètent que par l’idée originale.



Le site fut créé le 16 août 2006 par Beaudet, qui commenta :
« Les Têtes à claques sont un accident. Je me suis vite rendu compte
que 90 % du temps, les gens qui font de l’animation en volume ne font
qu’animer des bouches et des yeux. Alors, j’ai commencé à faire des
tests et comme je suis très paresseux, je me suis dit que j’allais
filmer mon visage et ensuite mettre ma bouche et mes yeux sur les
bonshommes en pâte à modeler. »

Le créateur était impressionné par la technique d’animation en volume
(Stop Motion Animation en anglais) utilisée dans le film d’animation
Chicken Run, et décida de s’en inspirer.
Michel Beaudet a alors envoyé une cinquantaine de courriers électroniques
à des amis et à des collègues publicitaires. Un mois plus tard, en
septembre 2006, le site comptait 500 000 visiteurs uniques, et en
novembre de la même année, le site en comptait 3,2 millions....



Liste (non exhaustive) des personnages

Uncle Tom (Willy Waller 2006), Gabriel (Halloween), Samuel (Halloween),
Chloé (L'école), Hugo (L'école), Erik (Les scouts), Lecteur de cpt news 1 (CPT news)
Lecteur de cpt news 2 (Les scouts), Joyce St-Pierre (Les scouts), Billy Badluck
(Les scouts), Capitaine Kung-Fu (Le Kung-Fu), Madame Dugay (L'école), Gaétan Lajoie
(Halloween), Lucien Boudreault (Top Gun), Monique Boudreault (Top Gun) .......

Interessons à l'épisode en question :



Saison 1 - Episode 9
Titre Original de l'épisode :
Les ZombiesRéalisateur: Michel Beaudet
Tous les personnages sont joués par Michel Beaudet




Résumé :
Le soir de l’Halloween, deux scientifiques provoquent une invasion
de zombies à travers tout le Québec.







Le petit plus du Dr Zomblard : Excelente ou mauvaise pour certains, on ne peut pas dire que cette série laisse indiférents les spectateurs. Pour ma part j'accroche assez bien et salue bien bas nos cousins d'outre atlantique.

Pour tout savoir (ou presque) sur TAC : http://www.tetesaclaques.tv/



lundi 15 avril 2013

W.D.C

Bon il y avait un p'tit moment que je vous avais
pas cassé les oreilles alors aujourd'hui un groupe français :



WASHINGTON DEAD CATS


Un mélange délirant de rockabilly punk, surf, psycho et
boogie. Leurs concerts sont toujours une grande fiesta rock'n'roll ! Un pilier
de la scène alternative française. 

Pendant leur première carrière, les Washington Dead Cats s'illustrent par leurs
concerts débridés où ils ont l'habitude de jeter des légumes sur le public
(à l'origine pour se moquer des Virgin Prunes, groupe gothique, qui balançaient
des têtes de veaux sur les spectateurs). Ils signent chez Bondage et enregistrent
2 albums : Go Vegetable Go en 1986 et Gore A'Billy Boogie en 1988 où punk, voodoo,
garage, surf rock et rockabilly se mêlent pour former un cocktail détonnant.
Utilisant un imaginaire emprunté aux films gore, à la série Z et aux séries des sixties,
le groupe connaît une certaine renommée jusqu'au début des années 1990. Inactif pendant
pratiquement toute la décennie, le groupe fait un come-back au début des années 2000.
Quelques concerts d'abord, puis ce sont de nouveaux albums qui apparaissent dans la
même verve que ceux qui avaient fait son succès : Treat Me Bad (2003) et
El Diablo Is Back (2006).

************

Line up actuelle :
Kallhim G.G. : Saxophone 
El Senor Igor : Trombone 
The Mols : Trumpet 
El Diablo : Basse 
Lord Fester : Guitare 
Mat Firehair : Chant 

***

Discographie (liste non exhaustive)

WDC- 7''(1986) - Bondage Records


1. Ghost Can't Talk / 2. Vegetable Spirit

*****
Go Vegetables Go! (1986) - LP


1. The Man With no Face / 2. Does Your Werewolf Bark ?
3. Red Neck / 4. Who's Behind the Window ? / 5. Voodoo Island
6. Moscow Waltz / 7. Ghost Can't Talk / 8. Haunted House
9. Swamp vamp / 10. Beetroot Girl / 11. The Man Who Burned Women
12. I Satisfy !

*****
 Gore A'Billy Boogie! (1987)


1. Pizza Attack / 2. Rockin'on Graves / 3. Elvis is Back
4. Green Planet / 5. The Invisible Girl (In White Bikini)
6. Alligator / 7. Seaweedmen Stomp / 8. Welcome to Blood City
9. Gorething / 10. Green Creatures

*****
Pizza Attack 7'', (1987) - Bondage Records

1. Pizza Attack / 2. Surf & Destroy

*****
Go Crazy (1987) LP - Bondage Records


1. Crazy Voodoo Woman / 2. Boogie Man
3. Return to Blood-City (Crazy Mix) / 4. Devil Car /
5. Boogie Man Instumix

*****
The beast off (CD) - 1988


1. The Man With No Face / 2. Does your Werewolf Bark ?
3. Red Neck / 4. Who's Behing the Windows
5. Voodoo Island / 6. Moscow Waltz
7. Ghost Can't Talk / 8. Haunted House
9. Swamp Vamp / 10. Beetroot Girl / 11. The Man Who Burned Women
12. I satisfy ! / 13. Pizza Attack / 14. Rockin' on Graves
15. Elvis is Back / 16. Green Planet / 17. The Invisible Girl (In White Bikini)
18. Alligator / 19. Seaweedmen Stomp / 20. Welcome to Blood City
21. Gorething / 22. Green Creatures 
*****

Batman

1. Batman / 2. Batwoman

*****
Go-lden Age (1990)

*****
Whatchamacallit - 1991

1. Hell a Gang / 2. I Believe / 3. Is That the Law !
4. A Gore, Gore Girl / 5. Hang'em High / 6. Napalm Surf
7. (I'm a) Caveman / 8. Voodoo Guru / 9. (I'm a) Taximan
10. Pharaoh's Chant / 11. Trance World Train


*****
Live At The Frankenstein Odeon (2001)

*****
Treat Me Bad (2003)

*****
Lady Satana V/S Super Heroes (2005)

*****
El Diablo Is Back! (2005)


1. I'm a Dead Cat / 2. You're my Little Hoodoo Girl
3. El Diablo is Back / 4. Don't Blame the Flame of Love
5. I'm Going to Las Vegas and I'm Gonna Be a Star
6. Crazy Voodoo Woman is Back / 7. Treat Me Bad
8. I Love to Hate You / 9. Burn Baby Burn
10. My Baby Got a Man / 11. Mongoloid / 12. Lady Satana
13. 13 is My Lucky Number 

*****
A Good Cat Is A Dead Cat (Compilation CD/DVD) (2008)
1. Crazy Voodoo Woman is Back / 2. Alligator
3. Juju (Wowow) / 4. Pizza Attack
5. I'm Going to Las Vegas and I'm Gonna be a Star
6. Voodoo Island / 7. Napalm Surf / 8. Batman Theme
9. Blue Surfin' Girl / 10. I'm a Dead Cat
11. Je voudrais Etre Comme Toi / 12. Boogie Man
13. Viva Las Vegas / 14. Beetroot Girl / 15. Burn Baby Burn!
16. Crazy when I Hear that Beat / 17. Taxman / 18. Motorcycle Maniac
19. Halloween Nite "Live" / 20. Who's Behind the Window
21. The man with no Face / 22. Mexican Wrestler
23. Welcome to Blood City

*****
For the Love of Ivy (tribute to the Cramps)
(vinyl série limitée) (2010)

*****
Down under my Feet EP (2012)

*****
Plus ???