vendredi 19 avril 2013

Walking Dead ou la philosophie des morts-vivants

Walking Dead ou la philosophie
des morts-vivants

Le vivant (3/4) : 03.04.2013 - 10:00
France culture

Par Adèle Van Reeth
Réalisation : Mydia Portis-Guérin
Lectures: Sophie Bourel

Invité : Thierry Hoquet, maître de Conférences à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Sommes-nous sûrs d’être bien vivants ?  Le sang circule, les doigts se plient sur commande, je digère ce que j’ingurgite, lorsque je me pince, j’ai mal…Vivant, ça oui, puisque mobile, puisque capable de ressentir de la douleur… Mais le vivant n’est pas le propre de l’homme.

Nous l’avons vu avant-hier, le vivant est une catégorie forgée par l’homme mais qui le dépasse largement.

Nous l’avons vu hier, le terme vivant ne désigne pas seulement ce qui est doué de matière en mouvement, d’un organisme, mais implique aussi, dans le cas de l’homme, la présence d’une conscience, d’une liberté qui nous met en quête de donner un sens à ce qui pourrait n’être qu’agitation physique. Alors que signifie être un homme vivant ?

Ou plutôt, quel degré de liberté l’homme peut-il prendre à l’égard de son statut d’être vivant ? La pensée se réduit-elle à une activité neuronale ? Cette liberté de choisir, de juger, qui le soustrait au règne déterministe, l’autorise-t-il pour autant à prendre la décision d’arrêter de vivre, par exemple ?

L’homme ne se contente pas d’être vivant, il veut bien vivre, au sens esthétique comme au sens moral du terme. C’est pourquoi il réfléchit aux conditions dans lesquelles il souhaite vivre, c’est pourquoi il n’est pas simplement un être vivant, mais une personne vivante.

Et c’est parfois en se regardant dans un miroir déformant que nous nous rapprochons de la vérité sur nous-mêmes.  Miroir : un être en vie. Déformant : un être aussi bien mort que vivant. Bienvenue dans l’univers de The Walking dead…

Réréfences musicales:
- John Murphy, BOF 28 semaines plus tard
- Bear McCreary,  BO de The walking dead
- Johnny Cash, I see a darkness
- Philippe Katerine, Mort-vivant


A Ecouter, là maintenant, trankile, en podecaste kom y disent....




Source :
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-le-vivant-34-walking-dead-ou-la-philosophie-des-mor

Merci à Joglous pour l'info !

3 commentaires:

  1. @Anacho
    Très content que ça t'ait intéressé ! Zombies + philo = inattendu.
    Mais faites gaffe à pas trop muscler votre cerveau les copains ! C'est quand même la principale nourriture des zombies.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, j'ai écouté ça ce matin, bon interessant mais ils vont chercher un peu trop loin parfois..... Genre pourquoi Andréa on va l'aider et donc de par ce fait l'empecher de se suicider (dans le centre), alors que la black ( parce qu'elle est black....)on va pas la chercher... Bon trop d'analyse tue l'analyse....mais interessant quand même !!!
    Encore merci et n'hésites a proposer tout ce qui se rapporte au thème je prends tout !!!! @+

    RépondreSupprimer
  3. Merci, très stimulant. Peut-être une des pistes expliquant l'ampleur du phénomène
    "zombies" et pourquoi nous y sommes si attaché !
    seb242

    RépondreSupprimer