jeudi 16 mai 2013

CABIN FEVER 2 : SPRING FEVER

Titre original : Cabin fever 2 ; Spring fever
Réalisé par : Ti West

USA - 2009

Avec : Alexander Isaiah Thomas, Michael Bowen, Andrea Powell
















Résumé :
Dans une petite ville, c'est l'effervescence du bal de fin d'année.
Tout le monde prépare la soirée. Beaucoup de gens boivent de l'eau
en bouteille du producteur local.....
(moi,  je n'aurai pas été infecté, j'bois pas d'eau... Dr Z.)






Quelques liens trouvés pour vous on ze oueb :

DVDRip - Avi - Fr





     

Le petit plus du Dr Zomblard : Après le 1, il était logique de vous proposer le 2. Jusque là tout va bien. Donc intitulé Cabin fever 2 non pas la fièvre du samedi soir, car déja pris mais la fièvre du string, du spring pardon. Suite directe du 1er avec et toujours notre bactérie, qui cette fois, s'est infiltrée dans les cours d'eau de la forêt. Cette fois la contamination atteindra son paroxysme pendant le classique bal de fin d'année du lycée du bled. L'histoire tourne autour de deux lycéens. L'un joue le rôle du faire-valoir, le comique un peu « trash », décalé. L'autre, le héros mésestimé et amoureux malheureux de la fille considérée comme la plus sexy et la plus populaire parce que sortant avec son équivalent masculin, est particulièrement banal. Le réalisateur parvient malgré tout à maintenir l'intérêt du spectateur. Car au-delà de ce canevas usé jusqu'à la corde, Ti West réussit quelques scènes dont le gore le dispute à de vilains problèmes dermatologiques.
Pour lire la suite :
http://www.sueursfroides.fr/critique/cabin-fever-2-spring-fever-1995



1 commentaire:

  1. Salut Anacho, tu dis dans ta prez que tu ne bois pas d'eau mais aurais-tu résisté au punch de fin d'année à la pisse? On retrouve le flic tordu avec plaisir et, bien que l'action principale soit située autour d'ados, les énormes clichés qu'ils véhiculent sont heureusement désamorcés la plupart du temps par des scènes gores ou humoristiques (fellation à pustules, déflorage de baleine en milieu aquatique, baiser filandreux...). Il n'y a qu'à voir la scène du car au début: le ton est donné. Pour moi moins réussi que le premier mais à voir quand même.
    Merci à toi

    RépondreSupprimer