lundi 6 mai 2013

IN THE FLESH

Titre original : In the flesh
Créé par : Dominic Mitchell
GB - 2013

Avec :Emily Bevan  ...   Amy Dyer  
Harriet Cains  ...   Jem Walker
Steve Cooper  ...   Steve Walker
Kenneth Cranham  ...   Vicar Oddie
Marie Critchley  ...   Sue Walker
Juliet Ellis  ...   Patty Lancaster
Steve Evets  ...   Bill Macy






Résumé :
Quatre ans après sa mort, Kieren Walker reprend sa place au sein de sa famille et retrouve ses marques dans le village où il a toujours vécu. Personne pensait le revoir un jour. Seulement peu de temps après son décès, par une étrange nuit, des milliers de personnes décédées se sont réveillées. Après des mois de réadaptation et de médication, ces zombies sont aujourd'hui rendus à leurs familles...





Pour accéder aux 3 épisodes c'est là :



Le petit plus du Dr Zomblard : In The Flesh est une mini-série toute fraîche diffusée sur la chaîne britannique BBC Three depuis le 17 mars, et elle représente une nouvelle étape dans cette évolution du mythe du mort-vivant. Après la grande invasion zombies de 2009, le gouvernement a finalement trouvé une solution au problème en créant un traitement qui permet de réhabiliter les morts-vivants (qui souffrent de PDS – Partially Deceased Syndrome – c’est plus politiquement correct que « zombie »). Au final, ce premier épisode d’In The Flesh est extrêmement prometteur, bien foutu, bien réfléchi, merveilleusement bien écrit et réalisé laisse présager un humour noir so british- à voir.

5 commentaires:

  1. "Excellente série", mais l'attente d'autres épisodes est une souffrance que seul la dégustation de cerveau peut apaiser !

    RépondreSupprimer
  2. merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
  3. très bonne petite série avec une vision des zombie différente a ce que l'on peut voir d'habitude

    RépondreSupprimer
  4. Je me la gardais au chaud cette mini-série et je ne suis pas déçu.
    Depuis "boubou" dans le jour des morts-vivants, en passant par zombie honeymoon ou l'excellent zombies anonymous (du moins son idée) jusqu'à deadheads on a déjà vu des zombies avec des brides de conscience, ressentant ou parlant et s'exposant donc aux autres humains.
    Ici l'idée est également géniale, ouvrant tout un champ de possibilités. La guérison et la réintégration de l'ex-zombie dans la société est carrément alléchante, traitée avec humour en début de premier épisode.
    Après l'action se recentre (un peu trop) sur le regard de l'autre et le thème du zombie devient presque secondaire (on veut tellement dénoncer l'intolérance que le personnage principal serait noir,gay ou handicapé :dans cette communauté ce serait pareil). Mais c'est bien fait, bien réalisé et je ne me suis pas ennuyé.J'ai même été émouvé à la fin. Bravo les anglais et merci Anacho !
    seb242

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci également à toi pour tes comms, toujours est-il que ça n'a pas fait trop de bruit chez nous cette série.... Dommage car elle vaut bien mieux que certaines M... qui passent actuellement... @+.

      Supprimer