lundi 24 juin 2013

LA MORT EN BILLES

LA MORT EN BILLES
Aujourd'hui un ebook de la mythique collection Fleuve Noir Anticipation, le N°772 pour être précis.

Dans une France apocalyptique, cette suite de L'autoroute sauvage va nous relater la lutte des survivants contre des entités gélatineuses mutantes, créatures évoquées brièvement dans le premier tome.

Ces billes attaquent et prennent possession des cadavres qui reviennent à la vie. Ni vraiment des zombies, ni vraiment des infectés, autre chose, une abomination. J'ai lu ce bouquin il y a pas mal de temps et les 220 pages se lisent d'un trait.


Ce n'est pas de la grande littérature, avec des personnages assez stéréotypés, on devine aisément qui est un gentil et qui est dans la catégorie des "méchants"  mais l'idée est originale. La description des zombies-infectés-billes-mutants-gélatineux est assez réussie et parvient même à nous faire flipper.

Bref je vous le conseille vivement. Perso, je préfère la version papier, trouvable (ainsi que les 2 autres) assez facilement chez votre bouquiniste habituel ! 



Résumé :
Ça dessinait une forme vaguement humaine, recroquevillée. Les billes luisantes,
translucides, bougeaient doucement, dans un mouvement pâteux. 
C'était légèrement irisé, et ça s'imaginait poisseux.La femme était là, sous la couverture de billes transparentes. Morte, Dieu merci ! Et ce n'était plus une femme. Un morceau de viande rouge à vif. On voyait les
tendons. L'arête du nez commençait à sortir, et les orbites se creusaient. Une
main écorchée serrait toujours le manche corné d'un couteau de chasse à large
lame. Les billes ondulaient, lentement......



La mort en billes :

Fiche "technique" :
Auteur : Gilles Thomas (ISBN : 2265002763)
Illustration : René BRANTONNE

FLEUVE NOIR,
coll. Anticipation n° 772,
1er trimestre 1977, 224 pages, 
Numéro 2 du cycle : Terre sauvages.




Le petit plus du Dr Zomblard : Juste pour votre culture générale, Gilles Thomas est le pseudonyme d'Éliane Taïeb, et oui les apparences sont parfois trompeuses.... Donc Eliane, née Grimaître, (1929 - 1985), sort sa première nouvelle intitulée Les Bulles en octobre 1956 dans la revue Fiction où elle publie régulièrement un total d'une vingtaine de nouvelles jusqu'en 1963. Elle réapparaît ensuite en 1976, avec deux romans publiés dans la collection Fantastique du Masque et, sous le pseudonyme de Gilles Thomas, dans la collection Anticipation du Fleuve noir où elle démarre un cycle de trois romans post-apocalyptiques, L'autoroute sauvage, La mort en billes et L'île brûlée...Voila pour la minute culturelle !!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire