mardi 16 juillet 2013

La mansión de los muertos vivientes

Titre original : La mansión de los muertos vivientes
Réalisé par : Jesús Franco

Espagne - 1985

Avec : Lina Romay, Antonio Mayans, Mabel Escaño, Albino Graziani, Mari Carmen Nieto...


















Quatre amies, Candy, Mabel, Marta et Tina, serveuses dans un bar d'Europe centrale se rendent en vacances hors saison sur une plage au sud de l’Espagne. L’hôtel est un lieu sinistre et Carlo son gérant un homme inquiétant qui séquestre sa femme, nue et enchainée comme un animal, dans une chambre de l'établissement. Les jeunes femmes décident de visiter les ruines d'une abbaye antique qui abrita jadis des membres des forces du Temple. Par les nuits de grand vent, un glas funèbre se fait entendre et 
les cadavres momifiés des templiers sortent de leur tombe pour célébrer des rites sanglants...










Pour ceux qui l'avaient raté lors de sa publication
chez Muaddib (UFSF) voila la séance de rattrapage :


ou
Osez pénétrer dans l'antre de Seb :




DVDRip - Avi - VO + ST Français 


Le petit plus du Dr Zomblard : Bon et bien quoi dire sur ce film qui n'as pas été dit ? Pour simplifier je dirai que c'est la version un peu plus hot de des aventures de nos chers zombies templiers, une autre approche que celle commencée par Ossorio en 1974. pour en savoir plus : Psychovision.net


2 commentaires:

  1. Ah Ah ah !!! Le cinéma espagnol, plus connu chez nous dés le début des années 60/70, une malédiction de morts-vivants ses années là ! Tout commence, avec A.Ossorio et J.Franco l'un des maitres incontestable du genre gothique espagnol,l'un des films qui particulièrement touché et que j'ai vu pour la première fois c'est "l’horrible Dr Orloff" qui est son premier film d'épouvante très agréable et pas trop choquanten N&B. Au fil du tps il se penche sur la cinématographie érotique épouvante : un exemple frappant Les cauchemars naissent la nuit ou encore Justine de sade de 69. La mansión de los muertos vivientes est plus un genre d’horreur sadomasochiste avec un aspect gothique avec sur les templiers moines atypique au film "La noche del terror ciego" de Amando de Ossorio. Ce qui gâche, un peu ce dernier, sont les nombreuses scènes des scènes érotiques et un peu sadiques, à croire qui n'y aucun rapprochement avec un film de zombies. Beaucoup trop de scènes sont répétitives, dans sa représentation de film d’horreur sadique, je dirais que c'est l'une de ses oeuvres les plus importante du cinéma bis qui est plutôt réussis.

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai rien a ajouté cher ami !

    RépondreSupprimer