jeudi 11 juillet 2013

La vraie menace....


Au cours des dernières années, les médias ont fait les manchettes avec la grippe H1N1, la grippe aviaire, les attaques terroristes, toutes apportant leur lot de panique. Il subsiste cependant une menace bien plus sournoise et violente dont les gouvernements, les autorités et les médias préfèrent cacher l’existence : le solanum.

Le solanum est un virus très contagieux, qui se transmet par la circulation sanguine et qui est transmis par l’échange direct de fluides. Dans la plus part des cas le sujet est contaminé par la morsure d’un mort-vivant, mais il est possible de contracter les germes au contact d’une blessure ouverte contre celle de l’hôte. Les éclaboussures de sang ne sont pas non plus à négliger. Par la suite, le virus se loge dans le cerveau, et utilise les cellules des lobes frontaux pour se multiplier, en les détruisant. Pendant le processus, les fonctions vitales cessent, entraînant la mort de l’individu infecté. Bien que le cœur cesse de battre, il semblerait que le cerveau reste en sommeil et que le virus transforme les cellules pour créer un organe nouveau totalement indépendant d’oxygène. Le cerveau peut néanmoins commander les fonctions motrices du corps. Une fois le virus à maturité, le corps se réanime et devient mort-vivant, communément appelé un zombie!

La science ne connaît toutefois pas l’origine du solanum, pour lequel il n’y a aucun remède. Il est donc dans 100 % des cas mortel. La propagation du virus à l’intérieur du corps est très rapide. En 24 heures, la victime en meurt et est réanimée en zombie. Bien que le solanum se transmette très facilement par contact avec le sang des personnes infectées ou par une morsure de celles-ci, le virus ne se propage pas par les voies aériennes ni par l’eau.

Malgré les efforts des autorités pour cacher l’existence de ce virus et des zombies, de nombreuses preuves attestent son existence, et ce, depuis la nuit des temps. Des hiéroglyphes datant de 3000 ans avant Jésus-Christ ont été découverts en 1892 par des archéologues britanniques sur le tombeau d’un Égyptien totalement inconnu. On peut aussi trouver plusieurs écrits laissés par les Grecs et les Romains. En fouillant dans les archives de la Ville de Sherbrooke, on a appris qu’au début du siècle dernier, les citoyens ne furent pas épargnés par une pandémie de solanum qui fut masquée par le gouvernement sous le nom de grippe espagnole.

Le cinéma hollywoodien à beaucoup contribué à créé une fausse image des morts-vivants. Dans les faits, un zombie ne possède pas de pouvoirs surhumains. À quelques différences près, ils ont les mêmes capacités physiques qu’un humain. Bien qu’ils ne connaissent ni émotions, ni fatigue, ni besoin de nourriture comme source d’énergie, leur incapacité à résoudre des problèmes simples et leur faible vitesse de déplacement demeure leurs plus grands handicaps. L’unique point commun entre les zombies hollywoodien et ceux contaminés au solanum est que, seule la destruction de leurs cerveaux mets ces monstres hors d’état de nuire.

Les armes les plus performantes pour arriver à ses fin sont probablement les suivantes : le pied de biche, pour sa polyvalence; les armes blanches telles une hache avec laquelle un crâne se fracasse aisément; une machette, efficace pour décapiter; ou un katana qui, bien que difficile à se procurer, a démontré maintes fois sont efficacité. Pour ce qui est des armes à feu, le calibre 12 est parfait pour les combats rapprochés mais ne négligez pas l’importance de la carabine de chasse de gros calibre car elle est idéale pour les tirs de longues portées. Cependant, rappelez-vous qu’il est préférable de ne pas jouer les héros face à une troupe de morts-vivants. Trouvez-vous un endroit sécuritaire de préférence éloigné de toutes contamination, préparez vos défenses, ouvrez l’œil et restez-y. Rappelez-vous que les deux plus grands avantages que vous avez pour augmenter vos chances de survie contre les zombies sont la distance et votre l’intelligence.

Il existe plusieurs autres moyens pour se protéger d’une épidémie de solanum et parer aux attaques de zombies, mais il y a peu d’informations fiables pour s’y préparer. Il y a toutefois un guide qui peut vous aider à y faire face.

Disponible dans toutes les librairies, le Guide de survie en territoire zombie de l’auteur Max Brooks, est une référence en la matière. Il passe en revue les niveaux de l’épidémie, une démystification de ce que sont les zombies, quelles armes utiliser pour les tuer efficacement, comment défendre votre maison, comment fuir une zone contaminée, la chasse aux zombies et contient beaucoup d’autres informations nécessaires à votre survie.

Réfléchissez bien aux risques que représente le solanum et n’oubliez pas que personne n’est à l’abri d’une infection. Une attaque de zombie peut survenir à tout moment. Puisqu’il ne semble pas prioritaire pour nos gouvernements et leurs forces de l’ordre, d’informer les simples citoyens contre la menace inhérente que représente une armée de morts-vivants, il est d’une grande importance que vous soyez prêt à vous défendre. Afin d’augmenter vos chances de survie, il est impératif d’avoir le guide de Max Brooks en votre possession. Ce livre peut vous sauver la vie.

Les auteurs de cet article font partie du Regroupement de surveillance des infections au solanum du quartier Centre-Sud de Sherbrooke

2 commentaires:

  1. J'ai vraiment fait O_o quand j'ai lu le mot "Sherbrooke". Je suis né, j'ai été élevé et j'habite toujours Sherbrooke... Tiens, je vais aller vérifier si j'ai bien verrouillé ma porte..

    RépondreSupprimer
  2. Ah ben merde alors !!!! Bon apparement par chez moi c'est clair, pas de zombzomb !!!!

    RépondreSupprimer