lundi 14 juillet 2014

GOAL OF THE DEAD

Titre original : Goal of the dead
Réalisé par : Benjamin Rocher, Thierry Poiraud
France - 2014

Avec : Alban Lenoir, Charlie Bruneau, Tiphaine Daviot, Ahmed Sylla, Alexandre Philip, Vincent Debost, Benoît Moret, Renaud Rutten, Patrick Ligardes, Bruno Salomone…
















L’équipe de foot de Paris se rend à Capelongue pour rencontrer l’équipe du village
dans le tournoi de la Coupe de France. Parmi les joueurs parisiens, Idriss
Diago, une star montante qu’un agent veut vendre à un grand club anglais, et
Sam Lorit, en fin de carrière, ancien joueur de Capelongue d’où il est natif.
Pour accroître les capacités physiques de son fils attaquant de l’équipe
capelonguaise, un médecin lui injecte des drogues. Le matin même du match, le
livreur se trompe de colis et le père inocule un virus qui transforme son
fils en bête sauvage contagieuse…






Les liens sont chez MadProd ici :


Enjoy !!!!!!






Le petit plus du Dr Zomblard : Et oui, la coupe du monde c'est fini ! mais pour ceux qui n'en veulent n'encore, le bon Dr Zomblard  vous offre encore un match ! Malgré des critiques pas engageantes lues on ze oueb, et bien moi je dis bravo !! L'esprit b-movie domine dans ce projet original. La façon dont la contamination se propage diffère  des bandes habituelles et le découpage "première et deuxième mi-temps" me fait penser aux films Grindhouse. Des acteurs crédibles ( mention spéciale à la bande de beaufs) et des sfx convainquants (peut-être un peu trop "soft" pour plaire au plus grand nombre ?) ce goal of the dead tient toutes ses promesses à savoir nous divertir sans se prendre la tête. Petite précision, la première mi-temps est réalisée par Benjamin Rocher (co-réalisateur de "La Horde"), la seconde par Thierry Poiraud (co-réalisateur de "Atomik Circus").

2 commentaires:

  1. Franchement j'ai bien aimé ces films, je sais Alban Lenoir dans les vestiaire n'y est pas pour rien ;-) De l'humour, des bonnes réparties, plus amusant qu'effrayant mais en tout cas divertissant. Un film qui se regarde pas le nombril, ça change des films prétentieux mais qui au bout du compte ne sont que de jolies daubes, même pas des nanars. Petula.

    RépondreSupprimer
  2. Et oui, bravo aussi, de telles productions françaises sont si rares qu'on ne peut que les encourager. Ce "diptyque zombiesque", format jamais vu chez nous, assure côté réalisation, effets spéciaux et choix des acteurs. Etonnant ce thème foot-zombies et forcément les supporters "enragés" en prennent pour leur grade. Des supporters-loosers (des go-gols of the dead ?) savoureux, même si l'humour ne fait pas toujours mouche.Concernant le "oui, mais..." on se demandera l'utilité de deux parties qui, condensées, auraient gagné en intensité (un long générique pour la 1ère partie et un résumé trop long en début de seconde cassent un peu le rythme). Plus d'effets gores auraient été également appréciés mais ici on est clairement dans le divertissement "familial" et non dans l'horreur pure. Pas de viande arrachée mais surtout des scènes de contamination dignes des meilleures pubs pour les produits laitiers, qui sont, nous le savons tous, "nos amis pour la vie"...Merci Anacho !

    RépondreSupprimer