vendredi 24 octobre 2014

Tales of the Zombie #1

Voici ( enfin ? !) les numéros de Tales of the zombie. Enfin pour aujourd'hui vous vous contenterez du N°1 car le Dr Zomblard étant un pervers dénaturé, dépravé et malfaisant, il  veut vous voir saliver et le supplier pour les autres.

Car, oui, effectivement, les 10 numéros existants plus l'annual seront publiés dans cet excellent blog.

Seul petit bémol, ce sera à lire avec votre harrap's à coté de votre tablette car jamais traduits en France à part les 3 numéros déja proposés ici : Lien



Il se peut qu'un jour je vous propose un scantrad mais vu le taf il faudra vraiment être patient donc pour le moment la VO et c'est déja pas si mal.



Pour la petite histoire, la réussite des revues Creepy, Eerie et Vampirella venait de prouver qu’il existait un lectorat plus adulte que celui des préadolescents ou des adolescents pour les comics.

Le succès appelle l’imitation et des maisons comme Skywald et plus tard Seabord reproduisent la formule.


Devant ce qu’il voit comme une réelle menace, Marvel réplique avec une méthode coûteuse, barbare mais efficace : saturer le marché !

Pas moins de 7 revues fantastiques ou d’horreur vont être lancées en deux ans : Tales of the Zombie et Monters Unleashed en 1973, Haunt of Horror (mai 1974), Marvel Preview (avril 1974), Masters of Terrors (août 1975), Legion of Monsters (septembre 1975)

( Comics qui vous seront très certainement proposés ici ou dans le BdMag Exhumator prochainement ....




Tales of the zombie ne durera que 2 ans avec seulement 10 numéros (plus un annual) entre 1973 et 1975 . 

En noir et blanc la revue mettait en scène (entre autre ) Simon William Garth (le zombie), sur des scenarii de Steve Gerber et les crayons de Pablo Marcos.

A noter que ce personnage existait déja 20 ans plus tôt et avait été créé pour « Zombie » une histoire écrite par Stan Lee mise en page par Bill Everett, et publiée dans « the horror-anthology comic book Menace #5 (July 1953) »  chez  Marvel alors encore Atlas Comics.
Roy Thomas, rédacteur-en-chef à l'époque repris avec l’aide de Steve Gerber au script et de « Big » John Buscema et Tom Palmer aux crayons le récit originel qu’ils insérèrent dans une aventure de 12 pages pour le premier numéro.


A noter que Marvel est connu pour avoir tenté d'obtenir des brevets sur tout et n'importe quoi. Il ont ainsi essayé d'obtenir le brevet du mot "Zombie" après la publication du comic book ....




Le N°1
Au programme :




Si MP demandé : Anacho

7 commentaires:

  1. Bon article !

    Marvel/Atlas/Timely était dirigé depuis sa création par l'austère Martin Goodman qui supervisait tout mais dont l'activité comics ne représentait qu'une branche de sa firme.

    Il était contre la S.F et ce fut pour cela qu'il n'y eut guère de vaisseaux spatiaux et autres délires de la sorte.

    Il revendit sa société, devenue prospère grâce au renouveau des super héros, à la Chimical corporation.
    Stan Lee partit en Floride et son bras droit, Roy Thomas, devint le nouveau rédacteur en chef.

    Cherchant à se diversifier, après tout le super héros pouvait être une mode qui pourrait un jour passer, les huiles demandèrent à Roy Thomas de diversifier le catalogue de la firme.

    Il s'y acquitta avec Conan, un succès artistique par ailleurs, puis la mode de l'horreur du début des années 70, effectivement initiée par Creepy, Warren et cie incita la Maison aux idées d'occuper ce segment.

    Ce fut donc une pléiade de monstres dont Frankeinsten, le fis de Satan, Ghost rider, Wolfman et notre Zombie qui allaient contre le Comics code, une sorte de code Hays datant de 1956 qui restreignait énormément les situations, le contenu visuel tant que moral des comics.

    Bizarrement, ce Marvel zombie débarqua quand même et, s'il fut le moins connu de la firme, était toutefois assez réussi ! Même en France, ses aventures passèrent relativement inaperçues et sont, encore à l'heure actuelle, mal répertoriées parmi les traductions françaises de Marvel comics !

    Amitiés Anacho !

    RépondreSupprimer
  2. Et bien ce soir nous avons de la qualité, dans le post, le descriptif et le com' ! Bravo et merci à vous...
    Marvel fera-t-il sortir au cinoche son héros de 1973 ? Probablement nous aurions plus droit à une conversion des "Marvel zombies" en acteurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un petit point de détail intéressant que tu soulèves : la récente et intéressante vague de Marvel zombies, qui désignait également le fan absolu et exclusif de Marvel, peut s'apprécier comme un clin d'œil à ce personnage méconnu.

      Supprimer
  3. Merci pour vos commentaires et les précisions ! le MP c'est ANACHO en maj .....
    Je prépare le 2 pour bientôt .....

    RépondreSupprimer
  4. Ah bon... je me disais, aussi...
    Merci, tout va bien maintenant :)

    RépondreSupprimer