jeudi 2 avril 2015

LE TERMINUS DE L'HORREUR

Titre original : End of Line
Réalisé par : Maurice Devereaux

Canada - 2007

Avec : Ilona Elkin, Nicolas Wright, Neil Napier




















Karen, une jeune psychiatre, réussit à attraper le dernier métro juste avant l'interruption du trafic. Soudain, la rame s'arrête au milieu d'un tunnel, et le cauchemar commence... Plusieurs passagers reçoivent un mystérieux signal et se mettent à assassiner les autres voyageurs. Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? A quelle mystérieuse organisation appartiennent-ils ?Karen et un petit groupe de survivants s'enfuient à travers les souterrains du métro,
poursuivis par les tueurs...






Horreur | Thriller  | Infectés | Gore | Secte



Un lien trouvé pour vous on ze oueb :



(vf)









si vous voulez juste voir les monstres/Contaminés ben il va falloir être patient car ils "n'apparaissent" qu'à la fin du film .... Pour les autres vous avez là un putain de bon film. L'ambiance glauque et sombre du métro est 'achement bien retranscrite. Cette histoire de
signal mystérieux qui rend les passagers complètement barges, leur donnant des pulsions meurtrières est assez bien pensée. Avec en plus un très bon casting ce "end of the line" tient plus que ces promesses : angoisse, gore, de l'humoir (très noir) une exellente préstation du réalisateur de Slashers

4 commentaires:

  1. Je ne prends pas biquôze je l'ai déjà, mais effectivement, un film que j'ai beaucoup aimé, ambiance glauque, et tout est dans la suggestion. Petit avis perso, j'ai trouvé l'actrice principale particulièrement choupi, mais ça n'engage que moi.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Ô Grand maître pour ce nouveau billet qui tient ses promesses !

    RépondreSupprimer
  3. Bon, ben moi, je l'ai trouvé tout bidon.
    Idée de départ assez bonne (endoctrinement, signal déclencheur, suicide collectif...), par contre, mal joué, mauvais doublage (à revoir en vo), créatures ridicules...
    Bref, même pas la BO à retenir dans celui-là.

    RépondreSupprimer
  4. Je me laisse tenter, d'autant que ça ne peut être que mieux que Slashers (à moins que j'ai loupé un épisode, mais j'ai trouvé ce film complètement inutile).

    RépondreSupprimer