dimanche 28 juin 2015

Samurai Reincarnation

Titre original : Makai tenshô
Réalisé par :  ‬Kinji Fukasaku
Japon - 1981

Avec : Shin'ichi Chiba, Kenji Sawada, Akiko Kana



















Après avoir survécu au massacre des chrétiens‭ ‬350‭ ‬ans plus tôt,‭ ‬un samouraï renie dieu pour avoir ignoré les prières des croyants.‭ ‬Il vend son âme à Satan et reçoit le pouvoir de ressuciter les morts pour qu‭’‬ils se joignent à lui dans une violence meurtrière. Voici donc Shito :‭ ‬il ramène à la vie une femme abusée par son mari,‭ ‬2‭ ‬guerriers qui veulent prouver leur habileté et un jeune garçon se languissant d‭’‬amour. Shito les mène au combat face à des adversaires‭ ‬dépourvus‭ ‬face à de tels‭ ‬ esprits. C‭’‬est sans compter Jubeï,‭ ‬le fils d‭’‬un des guerriers ressuscités,‭ ‬qui cherche‭ ‬un forgeron‭ ‬apte à‭ ‬forger une lame‭ ‬capable de tuer les non-morts. L‭’‬épreuve de force commence.








Un lien trouvé pour vous on ze oueb :


Genre:‭ ‬Action‭ | ‬Fantasy‭ | ‬Horror‭
Language:‭ ‬Japanese or English‭ (‬2‭ ‬separate audio tracks‭)
‬Subtitles:‭ ‬English‭ (‬Optional,‭ ‬embedded in Mkv file‭)
Aspect Ratio:‭ ‬Widescreen‭ ‬1.85:1‭ ‬| Length:‭ ‬120mn
Dvdrip H264‭ ‬Mkv‭ ‬-‭ ‬848x466‭ ‬-‭ ‬29.970fps‭ ‬-‭ ‬1.51gb









"Le terme zombie trouve ses origines dans la culture haïtienne et sert également à qualifier les victimes de sortilèges vaudous permettant de ramener les morts à la vie[...]Dans la culture vaudou, le zombie est un mort réanimé et sous le contrôle total d'un sorcier." nous dit Wikipedia. Donc techniquement, voici un film de zombi. Bon le sorcier, c'est Satan, OK, mais sinon, c'est dans le thème. Au final, c'est surtout un film de Samouraï, assez sympa. Attention, c'est en nippon sous titré en anglais, mais ça vous fera réviser!!! (LUDO)
!

2 commentaires:

  1. Oh la pépite, le petit bijou que voici ! Les innombrables navets européens et américains de l’époque ne supportent pas la comparaison face à cette production nippone de haute volée. En plus de décors sublimes (naturels ou non), de costumes forcément somptueux et de chorégraphies tout à fait correctes, le film propose une histoire et des personnages tout simplement passionnants. Les dialogues sont de qualité et le sous-titrage anglais permet une lecture confortable de la chose (bien plus confortable qu’une vo anglaise par exemple !).
    L’ambiance distillée est tout simplement envoûtante (la scène d’entrée avec ses têtes et membres empalés est un chef d’œuvre). Les effets spéciaux sont de l’époque (no-comment) et pour les maquillages il y a des hauts et des bas (superbe maquillage bleu-blanc-rouge pour le méchant Shiro, ça tombe bien pour un chrétien). Pour finir, la musique traditionnelle utilisée au tout début aurait siée à merveille mais se transforme rapidement en une bizarrerie de genre bizarre avec parfois de la basse, complètement incongrue… Si je peux me permettre une petite réserve concernant la première phrase du synopsis, il me semble que Shiro n’a pas survécu au massacre mais ressuscite par une force démoniaque avant de se venger.Bien le merci à toi Ludo, et Anacho of course.

    RépondreSupprimer