mercredi 16 septembre 2015

LA GRANDE RUMEUR

Spectacle de Nouvelle-Calédonie
                                                                                
Mise en scène :
Les Enfants Migrateurs
Nouvelle-Calédonie -
2006-2007

Avec : Marie-Ambrym Rossignol,
Pierre Poudewa, Catherine Dinevan...














L'équipe de la Grande Rumeur (les Enfants migrateurs)
est partie à la recherche de légendes urbaines calédoniennes modernes ou traditionnelles,
rumeurs qui ont d'autant plus d'impact qu'elles se propagent en vase clos sur l'île...
Dames Blanches, Enboucannements ("magie noire" et traditionnelle kanak. Les "boucans" sont des ensorcellements à base d'ingurgitations de certaines parties de la Datura et d'incantations),
Lutins invisibles, Lézards ancestraux et autres esprits errants ou vengeurs
y côtoient la réalité calédonienne dans ce spectacle mi-drôle, mi-sombre...
Deux témoins qui ont vécu des histoires extraordinaires ont été sélectionnés à un casting. 
L'émission de télé-théâtralité La Grande Rumeur les a coachés pour qu'ils les racontent à tous...






Un lien la B.O. du spectacle

VF (avec argot calédonien)
+

Une fausse-pub sur la Dame Blanche en N.C.



















Un spectacle qui a fait le tour de la Grande Terre (île principale de la Nouvelle-Calédonie) jusqu'aux Îles Loyautés, à proximité. Un lien ICI.
Par contre, attention : l'humour calédonien ressemble à ses rumeurs ou à son argot. Il tourne lui aussi en vase clos. Donc, je ne vous proposerai pas le spectacle complet (j'ai déjà tenté avec des Métropolitains de passage qui n'y ont rien compris). Mais je vous propose la B.O. à télécharger et le trailer de Youtube. Vous n'y verrez aucun zombie, mais vous aurez un petit avant-goût de certaines croyances surnaturelles "locales". Et vous retrouvez votre serviteur qui joue un parano persuadé qu'il est surveillé par des caméras (dans un studio de télévision...), ainsi que dans une des publicités. Et pour ma part, grâce au Zomblard et au web, je pourrai transmettre un peu de notre culture que beaucoup ne connaissent que par les biais de stéréotypes politiques un peu désuets. (LE CAILLOU MAGIQUE)

1 commentaire: