samedi 5 septembre 2015

Urban Cannibals

Titre original : The Ghouls
Réalisé par : Chad Ferrin
2003 - USA

Avec : Tiffany Shepis, Timothy Muskatell, Tina Birchfield, James Gunn, Stephen Blackehart, Marina Blumenthal


















Cameraman indépendant, Eric Hayes filme tout ce qui se présente de sulfureux, dans
l'espoir de le vendre très cher à une grande chaîne de télévision.
 Meurtres, passages à tabac, suicides...Une réalité brutale, effroyable, que sa nouvelle
découverte dépasse de très loin en horreur. 
Dans une rue sordide de Los Angeles, il tombe sur trois hommes dévorant la chair
d'une femme. Un dantesque festin cannibale. Traumatisé, le cameraman poursuit néanmoins
son enquête et s'engage dans un monde souterrain, refuge d'une communauté dont les
instincts remontent à la nuit des temps...











Un lien trouvé pour vous on ze oueb :



DVDRIP -Vf









Et admirez bien la petite ressemblance de l'affiche et
d'un petit film tourné en 68 .....



It's Troubling my dear, isn't it ?




Un cousin lointain de "Peeping tom" qui pu de la gueule entre deux gerbes comme dans "Street Trash". "Urban cannibals, alias The Ghouls, fait typiquement partie des œuvres que l’on ne peut u’adorer ou détester" Un peu construit comme le récent "night call" mais pour 9000$ (imprégnés de dope );avec le style de "tromawar" ou le sordide "devient "bankable". L'histoire d'un mec qui cache son malaise en gagnant sa vie en filmant le malheur des autres et qu'y va le payer cher. C'est plein de défaults les dialogues sont orduriers à souhait ,effets gore craignos. Tout le monde il est moche et méchant mais lui en plus il est con. L'avantage c'est que après on trouve sa vie géniale^^ (Dr Fr@nKeIn$OuNd)

5 commentaires:

  1. Voilà une promo au bistouri qui me prend par les sentiments.
    Merci Docteur !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cet inconnu de mes dd.
    radisnoir

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai qu'ils ne se sont pas foulé la teub pour l'affiche ... Merci Frankensound !

    RépondreSupprimer
  4. Après en avoir proposé un extrait (évoquant la magie de noël), je me sentais obligé de laisser un petit com'...tout à fait d'accord avec "ze petit +" de Franky ; une belle tête de looser notre anti-héros, mal dans sa peau, malheureux en amour (tu m'étonnes), avide de sensationnalisme, il passe la plupart du film à fumer et à se lamenter...ambiance urbaine crasseuse, on aura vite piger que finalement les "gouls" ne sont celles qu'on croit ; un tout ptit film sale avec message(s), ça se prend ! Merci pour le post

    RépondreSupprimer