samedi 10 octobre 2015

The Hanging Woman

Titre original : La Orgia de los Muertos
A.k.a : les orgies macabres, return of the zombie, 
The orgie of the deads
Réalisé par : José Luis Merino
Italie / Espagne - 1973

Avec : Stelvio Rosi, Maria Pia Conte, Dyanik Zurakowska 









  A la fin du XIX siècle,Serge Chekov arrive en Ecosse pour hériter d'un chateau.
Il y découvre que la veuve de son oncle (Jack ?^^) le comte Milahy mène des 
expériences avec un scientifique dingue afin de créer des zombies!!!!



                                                               
                                                                                                                                             


                                               

     


       Un lien trouvé pour vous on ze oueb :


Le film


  Les Sous titres made in le vénéré Uncle Jack




                                       
                                                       













Yé soui Aïl Gore ...HiHIHI!!!
Hit me
casse toi pauvre cadavre
avec la décomposition j'ai plein de gaz
Kiss me deadly
                             
shoot le on ze brain!!!
je suis complétement zombourré
Yé veux jouste te rouler una pelle!!!!
                                 


Pas facile à localiser au  départ vu le nombre de titres alternatifs, seul l'érudit y retrouvera ses petits. Pour savant fou de gothique putride de cadavres érotiques et de zombies moroses ,tout ce qu'il    faut pour recréer l'ambiance Hammer des grandes heures en plus pimentée sauce latino. Le film possède un vrai climax d'angoisse soutenu par la musique de Francesco De Massi. Un film de série B comme bonheur ou le nécrophile sera hanter par la vengeance de l'au de là.
Heureusement le héro blondinet est là pour défier là mort avec force et passion .
Arriver un peut trop tard après la vague, malgré ses qualités le film n'eut guère le sucés escompté en dehors des nostalgiques de l'épouvante avant de refaire la joie des Bisomaniacs .
   

5 commentaires:

  1. Greeeeaaaaat !!!!!!!!!!!!!!! merci mon cher confrère, membre éminent des compagnons de la grappe et gardien des succubes des 9 portes de l'enfer !

    RépondreSupprimer
  2. Thanx Mister Fr@nKeIn$OuNd !
    Pour ce qui est des compagnons de la grappe, je vais plutôt déposer les miennes dans de plus douces mains ^^
    Par contre merci beaucoup pour ce partage avec les srt d'Uncle Jack qui feront mon bonheur, moi qui ai vu ce film en version espagnole puis en version anglaise. Manquait que la VOSTF pour ravir un fan d'horreur espagnole old-school.
    Et aussi : big merci pour toutes ces affichettes que je vais m'empresser d'inclure dans mon dossier !!
    Juste une remarque : où est donc Ornic...Non, Paul Naschy dans les crédits de cette fiche ?

    PS : de mémoire si je ne m'abuse, le film reprend les effets de ralentis de la saga des Templiers d'Ossorio et dans son film de zombies junglesques "La Noche de los brujos".

    RépondreSupprimer
  3. Toujours intéressantes les traductions Uncle Jack, merci à lui.

    RépondreSupprimer
  4. Un petit film qui rempli son contrat de divertissement. C’est assez rare mais le titre anglais est plus soft et réaliste que le titre original (point d’orgie la dedans, malgré la rumeur locale). Concernant la localité d’ailleurs (l’écosse) on n’y croit pas une seconde et la v.o espagnole n’est pas seule responsable ; autre point rare à souligner : l’anachronisme capillaire existe, la preuve ici avec notre héros héritier arborant une splendide coupe 70’s du 19ème siècle, personnage sûr de lui, séducteur, n’hésitant pas à distribuer quelques bourre-pif bien doublés face à un domestique un peu trop condescendant (non mais)...Ni passionnant, ni effrayant, on peut cependant effectivement renifler dans ce film la bonne odeur des films anglais de la hammer. J’ai particulièrement apprécié la façon dont on découvre le responsable de l’hécatombe, le caractère nécrophile du fossoyeur, ainsi que les 2 créatures femelles plutôt attirantes ! Un grand merci de l’avoir proposé (superbe présentation au passage) et merci mon oncle pour le doublage inédit !

    RépondreSupprimer
  5. Très chouette trouvaille la aussi... Un grand merci a l' Oncle Jack, et a Fr@nken bien sur!

    RépondreSupprimer