lundi 28 décembre 2015

Diary of the Dead

Titre original :  Diary of the Dead
Réalisation : George A. Romero
USA - 2007

Avec :  Michelle Morgan , Joshua CLOSE , Shawn ROBERTS , Amy Ciupak Lalonde , Joe Dinicol , Scott WENTWORTH ...















Des étudiants en cinéma tournent un film d'horreur à petit budget. Tombant sur un groupe de morts vivants qui sème la panique en ville, ils sont rapidement témoins de massacres, de destructions et du chaos qui s'empare de la région. Les jeunes gens choisissent alors de braquer leurs caméras sur les zombies et sur les horreurs bien réelles auxquelles ils sont confrontés. Les apprentis cinéastes tentent ainsi de rendre compte de l'appétit féroce des revenants et de la situation apocalyptique qui se répand à une vitesse foudroyante dans le pays...





Un lien trouvé pour vous on ze oueb :

 
VF ( ZT)











Après la guerre, les conflits de consommation, la bactériologie et le terrorisme, George A. Romero s'intéresse désormais au chevauchement des médias et du voyeurisme. Ou comment les journaux TV, Internet, Youtube, Webcams, téléphones portables et autres outils de communications manipulables à l'infini permettent plus de satisfaire les amateurs d'images choc que de réellement informer. Une bonne occasion pour lui de jouer la carte des formats multiples pour livrer une histoire formellement intéressante et expérimenter le "film nouveau" avec tout ce que la technologie actuelle peut offrir. Plus précurseur que jamais, Diary Of The Dead se fond certes dans les tranchées déjà bien creusées des cadres en vue subjective par un héros tenant lui-même la caméra (après Le Projet Blair Witch, Cloverfield, Rec, etc) mais il éclate pourtant déjà ce nouveau genre de narration en trichant ouvertement et préférant ses bons vieux codes cinématographiques traditionnels. Le film est même un paradoxe à lui tout seul qu'affectionne le bonhomme : un film professionnel essayant de jouer la carte de l'amateurisme, mais dont les amateurs en question cherchent à faire du cinéma en illustrant musicalement leur documentaire au cadre et montage les mieux préparés. C'est malin, ça boucle la boucle et ça ne fait pas mal au crâne. Source : Arnaud Mangin pour cinema.jeuxactu.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire