jeudi 13 octobre 2016

Zombie nostalgie

Oystein Stene - Zombie nostalgie



Au milieu de l’océan Atlantique se cache une petite île dont les 
services de renseignements américains et européens ont gardé secrète 
l’existence depuis la Première Guerre mondiale. Les cartes officielles 
ont été manipulées et le moindre esquif qui s’approche est coulé. 
En janvier 1989, un homme se réveille nu dans un hangar sur l’île. 
Sa peau est grisâtre, son corps froid, ses membres gourds. Il ne 
sait ni où il est, ni comment il a atterri là. Fait encore plus 
troublant : il n’a aucune idée de qui il est. Pris en charge par 
le service d’accueil de l’île de Labofnia, il comprend que son arrivée
n’a rien d’exceptionnel. Depuis toujours, les futurs Labofniens
surgissent spontanément sur l’île. Ils ignorent leur identité, 
n’ont aucun souvenir de leur vie antérieure, n’éprouvent aucun 
désir, aucune émotion. Leur vie n’est pas régie par le sommeil ou 
la nourriture. Perdus, ils s’abandonnent à une pathétique pantomime 
en imitant le comportement des vivants. Mais certains refusent de 
renoncer au rêve de pouvoir un jour ressentir, même si le moyen 
d’y parvenir défie toute notion d’humanité…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire