Pages

test

mardi 4 avril 2017

El colegio de la muerte

Titre original : El colegio de la muerte
Réalisé par :  Pedro Luis Ramírez
Espagne - 1975

Avec : Dean Selmier, Sandra Mozarowsky, Norma Kastel









Un savant fou défiguré expérimente des opérations 
cérébrales sur les jeunes pensionnaires d'un orphelinat. 
Complètement lobotomisées, laissés en état de mort 
clinique,  elles deviennent de véritables zombies vendues ensuite 
à des pervers désireux de satisfaire leurs 
fantasmes les plus glauques.


TRAILER






Une Exclue signée Uncle JACK :



LE FILM



LES SOUS-TITRES


Webrip, VA + SRT










Un tardif inédit gothique espagnol de 1975 de Pedro Luis Ramirez dont ce fût le dernier film. On y trouve, un orphelinat style "la résidence", du brouillard, un savant fou défiguré à la "Fantôme de l'opéra", des jeunes filles en nuisette transformées en zombies, bref tout le catalogue du film gothique italien des années 60. Une violence atténuée, pas de sexe, une petite atmosphère morbide quand on sait que ces jeunes filles sont utilisées à leur insu pour la prostitution, sujet rare dans ce genre de films. De belles actrices apeurées ou non parsèment le métrage: Norma Kastel (Des frissons sur la peau, la chasse sanglante), Sandra Mozarowski (La chevauchée des morts-vivants, Train spécial pour Hitler) qui décéda à l'âge de 18 ans, Victoria Vera (la Rage de tuer, Monster dog avec Alice Cooper). Secondées par l'acteur américain Dean Selmier qui semble jouer comme un automate pendant tout le film mais qui révèlera finalement son vrai visage. 

9 commentaires:

  1. Merci pour se film, le scénario a l'air vraiment bien. MERCI jack et anacho

    RépondreSupprimer
  2. Décidément, les établissements scolaires...

    Merci pour cet inédit !

    RépondreSupprimer
  3. Cool ! merci pour ce classique espagnol.

    RépondreSupprimer
  4. la méthode Jeffrey Dahmer qui faisait des trou à la perceuse dans la tête de ses victimes espérant les transformer en esclave sexuelle.
    Sandra Mozarowski fut présumé maîtresse de Juan Carlos ce qui pour certain expliquerait sa chute mortelle de son balcon

    Merci Uncle Jack tes partages sont tous de vrais découvertes

    RépondreSupprimer
  5. merci pour ce classique espagnol.

    RépondreSupprimer
  6. Gothic espagnol, top! Merci Uncle Jack!!

    RépondreSupprimer