Pages

test

vendredi 22 décembre 2017

Sorcellerie, le donjon du suzerain hérétique



"Sorcellerie", alias "Wizardry", est une série de jeux de rôle sur ordinateur qui furent très populaires sur Apple II dans les années 1980.

Voici ses épisodes :

    Wizardry: Proving Grounds of the Mad Overlord (1981) – Le donjon du suzerain hérétique
    Wizardry II: The Knight of Diamonds (1982) – Le chevalier de diamant
    Wizardry III: Legacy of Llylgamyn (1983) – L’Héritage de Llylgamyn
    Wizardry IV: The Return of Werdna (1986)
    Wizardry V: Heart of the Maelstrom (1988)
    Wizardry VI: Bane of the Cosmic Forge (1990)
    Wizardry VII: Crusaders of the Dark Savant (1992) (redéveloppé, puis publié sous le nom Wizardry Gold en 1996)
    Wizardry 8 (2001)








Le premier épisode, Wizardry: Proving Grounds of the Mad Overlord est un jeu vidéo de rôle conçu par Andrew Greenberg et Robert Woodhead. En 1980, Norman Sirotek créé Sir-Tech Software, Inc. et lance la bétâ du jeu lors de la Boston Computer Convention avant de publier la version finale du jeu en 1981 sur Apple II.
Au début du jeu, le joueur doit créer un groupe de six aventuriers auxquels il assigne un nom et une classe de personnage, comme guerrier, mage ou voleur. Il accède ensuite au donjon dont les environnements sont décrit par du texte et affiché dans une fenêtre graphique.
Le jeu a été programmé par Robert Woodhead et Andrew Greenberg. Ces derniers ont utilisé leurs propres prénoms, en les inversant, pour baptiser les deux personnages principaux du jeu – le seigneur fou Trebor et le sorcier maléfique Werdna – que le joueur affronte au plus profond du donjon. Wizardry est l’une des premières adaptations en jeu vidéo du jeu de rôle Donjons et Dragons, et le premier jeu de ce genre à proposer des graphismes en couleur. Il est également le premier jeu vidéo de rôle proposant de contrôler un groupe de personnages.




Le jeu existe sous Apple II, C64, DOS, Macintosh, MSX, NEC PC-9801, NES, PC booter, PC-Engine, Game Boy Color et Super Famicom.



Apparemment, il existe une série d'animation adaptée de Wizardry avec des zombies dedans, mais je ne l'ai jamais vu. Peut-être que ça donnera un alibi à Anacho pour jouer les spéléologues du web pour alimenter sa rubrique sur "les zombies dans les séries tv". 

Pour mon expérience personnelle, je n'ai joué qu'au premier épisode et je me souviens particulièrement des zombies dont l'apparence était faible et facile à tuer, mais qui pouvaient provoquer des infections qui réduisaient considérablement les points de vie.
Dans le jeu, il y a un lieu qui s'appelle "la taverne de Gilgamesh" où les personnages allaient se reposer et se rassasier. En plus d'être un héros sumérien très connu, le nom de ce tavernier a été mon tout premier pseudonyme sur internet et sur Blogger.fr




Pour ceux qui ont connu et aimé le jeu "Sorcellerie", je vous ai monté, ci-dessus, un extrait de partie avec trois petits combats sur la BO du "Jour des Morts-Vivants".
Pour les autres, surtout pour les plus jeunes, ça risque de vous étonner et de vous faire rire de voir de la 2D si lente et dont le joueur doit constamment modifier le programme pour pouvoir relancer une partie. Mais le temps passe et les techniques s'améliorent, et comme dirait notre ami Anacho qui est toujours plein de bon sens...


Et malgré leur côté archaïque, les Apple II étaient des machines résistantes qui se mettaient en branle à chaque chargement. Aujourd'hui on paniquerait pour un rien, puisque l'équivalent sur un PC, c'est lorsque le programme buggue et s'éteint tout d'un coup (vous en avez un exemple au début et à la fin de mon montage, juste pour rigoler).


9 commentaires:

  1. Excellent billet à la pointe de la technologie, enfin en 1980 ^^
    très interessant, moi j'ai pas eu tout ça, je suis un enfant du placard.

    RépondreSupprimer
  2. Plus sérieusement, j'ai plutôt joué aux flippers et babyfoot. Mes jeux d'arcade préférés à l'époque étaient tétris, Wonderboy, outrun... Et ceux que j'ai oublié ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout pareil + le jeu PONG dans les années 70 (le premier jeu vidéo avec une console de salon que tu branches sur la tv) et les petites plaquettes-consoles japonaises qui tenaient dans une seule main, au début des années 80.
      Bon après, je suis un gosse de quartier, donc je jouais à ceux des copains et les copains jouaient avec les miens. On les usait très vite, puis les piles japonaises miniatures ne se trouvaient pas partout.
      Pareil pour l'Apple II, on l'a eu d'occasion et on n'avait que des jeux piratés sur disquette.
      J'en parle parceque j'ai été à une convention à Nouméa et un geek collectionneur en a mis un en exposition avec le jeu Sorcellerie : c'est la première photo de cet article.
      Sinon, oui les flippers, les babyfoots, puis à Nouméa il y a aussi eu un fort engouement pour les salles de billard dans les années 90, et je vais souvent traîner dans une des deux salles survivantes de la ville.
      Tétris j'aimais beaucoup et Space Invaders (deux jeux immortels d'ailleurs).
      http://cosmofiction.unblog.fr/2015/01/05/quand-les-space-invaders-regnaient-sur-terre/
      Mais quand j'étais collégien je mettais surtout mon argent de poche dans les versus fighting en salles d'arcade. Pas trop dans la science-fiction finalement. Plutôt les Street Fighter, etc...Puis Tekken évidemment sur PS2 dans les années 90. C'est pour ça que le Hulk vs Zombies m'a rappelé des souvenirs de combats. Quand tu vois un gros costaud tout vert (pomme) qui allonge bien les bras, tu te dis que c'est le perso qu'il te faut ! ^^

      Supprimer
    2. Pong...J'ai monté un petit linux éducatif pour mon p'tiot, doudoulinux pour ceux qui connaissent. Il y a pong dans les jeux proposés, même pas amélioré.

      Supprimer
    3. Je ne connaissais pas doudoulinux, je viens de regarder sur le site.
      Un jeune gars m'a dit que Pong faisait partie des appli jeux de son iphone avec tetris et space invaders. D'ailleurs, c'est marrant le nombre de jeunes qui remplissent leur temps libre à jouer à des jeux internes à leurs téléphones. Ils ont tout : téléphone, jeux, appareil-photo, caméra, lecteur MP3. Par contre, pour certains outils, il faut passer derrière et leur apprendre à bien les maîtriser, car trop de jouets, ça tue finalement le jeu.

      Supprimer
    4. Pour revenir aux zombies (ou plutôt à la Mort avec sa faux, bien à l'ancienne ^^), voilà un truc que j'ai fait (ou fait faire) avec des lycéennes sur le thème de la malbouffe (avec des cours de cadrage + montage simple sur Movie Maker ou Imovie) :
      https://www.youtube.com/watch?v=4w4hAGYXQXE

      Supprimer
    5. A l'époque, en 86, 87 j'sais plus trop, j'étais TUC informatique (c'est pas être déguisé en biscuit jaune avec une prise dans le fion mais un contrat aidé, ça c'est pour les djeuns si y'en a) - Bref, après une formation d'une semaine à faire les cons on était lâchés ! lol ! j'ai appris à programmer des trucs en basic sur des trucs hyper performants comme des TO7 ou MO5. Des trucs qui bien sur ne servaient à rien tellement le niveau était .... Basique ! le boucle est bouclée ^^

      Supprimer
    6. Ce qui boucle la boucle c'était peut-être ces fameux TUC non ? Payer des gens pour apprendre ça n'existe plus vraiment. En tout cas on n'a jamais eu le droit à ça ici. On a plutôt eu droit a des contrats d'insertion au sein d'institutions publiques : on te file un poste vacant en fonction de tes acquis, et à toi de te battre pour garder le poste et de passer ensuite des concours internes...

      Supprimer
  3. F...K la pomme !!!! VIVA "Atari"!!!! https://youtu.be/i8JBUktSxvQ

    RépondreSupprimer