Pages

test

lundi 5 mars 2018

Les affamés

Titre original : Les affamés 

Réalisé par : Robin Aubert
Québec-2017 

Avec : Marc-André Grondin, Monia Chokri, Brigitte Poupart, Charlotte St-Martin, Micheline Lanctôt













Bonin arpente un Québec rural avec son ami Vézina, éliminant sur son chemin les créatures assoiffées de sang ayant jadis été des hommes. Un jour, Bonin croise le chemin de Tania, une jeune femme dépassée par les récents événements qui a été mordue par ce qu'elle prétend être un chien. Bien que Bonin se méfie de cette blessure, il décide de lui faire confiance et de lui présenter ses complices, Thérèse et Pauline. Ensemble, accompagnés par d'autres survivants de tous âges, ils traversent la forêt en tâchant de ne pas attirer l'attention des dangereux affamés.






Un lien trouvé pour vous on ze oueb :


VO (québecois)









Pinaise, je pane encore moins le québecois que l'angliche. Dur.
Sinon, bon film, pas de héros surmusclé, expert en arts martiaux et tireur d'élite. Beaucoup plus d'Héroïnes et c'est vachement plus sympa. Une drôle d'ambiance dans ces forêts.

10 commentaires:

  1. Ouaip, ça donne envie. Merci Ludo.
    Et pareil, je regarde rarement les films québecois en entier, parceque je décroche au bout d'un moment. Donc j'espère qu'avec celui-là, ça fonctionnera.

    Je ne sais pas pourquoi, mais Denys Arcand (Le Déclin de l'empire américain, Jésus de Montréal, Les Invasions barbares...) c'est le seul cinéaste québecois dont je regarde tous les films en entiers. Ses acteurs habituels ont aussi ce petit côté maniéré avec une pince à linge qui leur bouche les sinus, mais je pense que ce sont des théâtreux, donc qu'il cherche une forme d'universalité en communiquant.
    Mais alors, le reste...

    Un jour, je rêverai de voir en entier "Le poil de la bête" parceque ce film a l'air génial. Mais impossible de piper quoique ce soit : mode pince à linge du début à la fin !
    Par contre, par respect pour la langue, je préfèrerai un srt qu'un doublage en français. Et je préfère écrire "VFF" que "Truefrench" que je trouve un peu prétentieux de la part des cinéphiles français.

    Merci, et allons goûter au Zomblard Quebecois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PS : chez nous c'est pareil au niveau accent, sauf qu'on a plutôt tendance à parler des gencives supérieurs ou des dents. L'émission "Strip-tease" était venu faire un sujet ici sur le racisme local ordinaire et ça a été diffusé chez nous. Et c'était super marrant parceque les gens filmés étaient sous-titrés...

      Supprimer
  2. Boudiou, pas facile à comprendre ! Merci Ludo ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh qu'éc'c'éti qui ganache là-d'ssous ? Epipapu, alors toué l'Anacho, aplète donc avant qui tombe un agat d’iau, à manger le sanciau bin d'cheu nous !
      Tou c'biau monde qui fé dé mots d'écrit su la touèle, c'en é une affaire, y s'arreuille su yeu p'tites bouètes', y zacoute dé music qu'on point d'air et pi qu'assoume que l'diab !
      Ah mé pauv'monde, ou qu'on va ti ? Y cauzon pointu vu qui zon été aux écoles bin pu q'nous. On sé ti quand qu'on sé pas ? Sa m'cordelle , je m'sens tou comiau, é pi ou qu'sa va ti nou mné c't'afére moi j'vous l'dit ! On y peu rin pi voilà . Mé j'suis bin aise qu'y en a qui causon encore coume nous, des drôles et des drolesses bin affûtés qu'ont pas été coué par des dindes borgnes. Allez l'Anacho, on fé comme on a dit é pi sa ira bin coume sa !

      Supprimer
  3. K-you arrête ça fait mal aux yeux ton truc !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais ^^ Fait connaître un peu la musicalité de la langue berrichonne pour lire ça facilement, et en rire.

      https://www.youtube.com/watch?v=5MpQ0DZvpXQ

      Supprimer
    2. A entendre oui c'est plus fun mais à lire ^^

      Supprimer
    3. Ci-joint : le srt berrichon.

      En gros, Madame Anacho te dit de rentrer manger une crêpe avant la pluie tombe. Puis elle parle du temps qui passe et des gens cultivés qui pètent désormais plus haut que leurs culs et qui écoutent du rock'n'roll. ^^
      Et elle ajoute qu'elle est contente qu'il y a encore des gens qui se comprennent, qui parlent la même langue et qui ne sont pas à côté de la plaque. Après il y a des expressions qui ne se traduisent pas vraiment, je les connais du vivant de ma grand-mère, elles servent surtout à ponctuer ou à conclure la discussion.

      Supprimer
  4. A quand un Berrichon of the dead ou Evil Berrichon, the return of the living Berrcihons ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien trouvé, par contre je suis tombé sur une série de courts avec des zombies parkoreurs (yamakasi) ou des parkoreurs contre des zombies. C'est filmé avec des go-pro en mode doom-like, mais ça fait un peu mal à la tête à la longue.

      https://www.youtube.com/watch?v=n1Ny6qi71pc

      https://www.youtube.com/watch?v=BDlVnIpRwSs

      https://www.youtube.com/watch?v=3RcJw887Z-o

      https://www.youtube.com/watch?v=lQHlZoB1Yjw

      https://www.youtube.com/watch?v=jPhuefvauuk

      https://www.youtube.com/watch?v=b5a4dyBaKMk

      Y'a aussi des clowns tueurs parkoreurs. On n'arrête pas le progrés sur youtube !

      Supprimer