Pages

test

lundi 30 avril 2018

DEATH CURSE OF TARTU [vhrip VF + Repack ] !!!


Titre original : Death Curse of Tartu
Réalisé par : William Grefe
USA - 1966

Avec : Fred Pinero, Babette Sherrill, Bill Marcus...












Un groupe d'étudiants en mission archéologique dans les marais des Everglades décident de faire la fête, de nuit, dans la forêt. L'endroit qu'ils choisissent est le site funéraire d'un ancien guérisseur indien nommé Tartu. Celui-ci revient alors d'entre les morts pour prendre sa revanche sur ceux qui ont profané sa tombe...









Un lien trouvé pour vous on ze oueb :

Un repack fait grâce à la VHS d'Astron666
La vf présentait une coupe d'environ 2mn à 1h00h10, scène
d'action écourtée, d'où un simple insert de la piste son vo,
sans sous-titres.
Polo

Le repack 
mkv 720x496 (4/3) - h264 3xac3 - 1.32 go - mdp : UFSF

PART 1


PART 2


Le Vhsrip

PART 1


PART2



















Du grindhouse sans prétention avec un zombie-shaman vengeur. Par la suite, ce thème deviendra vite éculé avec des films comme BODYCOUNT (1987) de Ruggero Deodato et des téléfilms signés SYFY.

6 commentaires:

  1. Bon anniversaire Le Zomblard!Bon film à tous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci astron & polo pour ces 2 versions

      Supprimer
  2. Merci à Polo pour ce rpk et à Astron666 pour sa vhs. Ce zombie-shaman vengeur va me plaire, thx.

    RépondreSupprimer
  3. j'ai du découvrir ce titre dans l'un des Craignos Monsters; ça fait partie des titres qu'il semblait illusoire de pouvoir visionner, surtout dans de si bonnes conditions. merci pour cette curiosité, qui semble bricolée avec peu de moyens, mais qui réserve parfois de bonnes surprises..;

    RépondreSupprimer
  4. Yes, merci Polo le roi du repack.
    Et Astron666, the return of Captain VHS.

    RépondreSupprimer
  5. Les voix françaises sont vraiment nazes. ^^ Mais bon, c'est comme ça. Puis on découvre tout de même de nouveaux détails avec la VF. J'aimerais un jour pouvoir voir une VF d'un film philippin de la même époque : les femmes démons d'Eddie Romero.

    RépondreSupprimer