Pages

test

lundi 14 mai 2018

THE ULTIMATE VAMPIRE

Titre original :  Jiang shi zhi zun

Réalisé par : Andrew Lau
Hong-Kong - 1991

Avec :  Ching-Ying Lam, Siu-Ho Chin, Ronald Wong...







Un prêtre fait revivre sous la forme d'un vampire son fils, mort accidentellement à cause des deux disciples de Lam Ching Ying. Et pour se venger, il va faire même jusqu'à lever une horde de zombis affamés...




TRAILER


Un lien trouvé pour vous on ze oueb :



Une VOSTA 
partagée par Radisnoir
(Merci Monsieur Radis !)










Un avis trouvé sur Senscritique.com :
"Sorti en plein déclin de la Ghost kung fu comedy, 2 ans après L'Exorciste Chinois 2 de Sammo Hung qui en quelque sorte boucla la boucle, The Ultimate Vampire arrive à donner un dernier souffle à ce genre qui a fait la gloire du cinéma hongkongais des années 80 avec des titres tels que la quadrilogie Mr Vampire, L'Exorciste Chinois 1 et 2 donc, ou encore Vampire vs Vampire.
Et pour être sûr d'avoir un minimum de résultats, Andrew Lau, qui signe ici son second film, a mis toutes les chance de son côté en réunissant tous les ingrédients qui ont fait le succès du genre, à savoir : des effets spéciaux kitchs, un mélange d'humour, de kung fu et de monstres issus du folklore local, une jolie fantôme dont nos héros tombent amoureux, et bien entendu Lam Ching Ying dans le rôle du prêtre taoïste aux sourcils liés, accompagné de ses deux apprentis plus niais que jamais.
Bien plus réussi que le Mr Vampire 1992 de Ricky Lau sorti à peu près à la même période, The Ultimate Vampire arrive à se différencier un peu de la masse de par son côté plus sombre, un peu à la manière de Mr Vampire 3 par rapport aux autres volets de la série, bien plus gentillets.
Ici, il est question d'un prêtre qui va faire revivre sous la forme d'un vampire son fils, mort accidentellement à cause des deux disciples de ce bon vieux Lam Ching Ying. Et pour se venger, il va faire même jusqu'à lever une horde de zombis affamés. On se croirait par moments tout droit sorti d'un film de Georges Romero, toutes proportions gardées bien entendu. D'ailleurs, il est à noter que le nombre de figurants est assez impressionnant pour une production de ce genre qui dans l'ensemble n'a pas l'air d'avoir bénéficié d'un énorme budget.

Entre deux scènes comiques et/ou romantiques pas toujours réussies, et c'est bien là le principal défaut du film, notre bande de joyeux lurons composée de Lam Ching Ying, Chin Siu Ho et Ronald Wong va être confrontée à Ku Feng et sa horde de monstres, un bon moyen de nous servir plein de techniques de magie noire à grand renfort d'effets spéciaux bien kitchs mais souvent inédits. Très peu de vrais combats d'arts martiaux par contre malgré la présence de talentueux artistes, les puristes sont désormais prévenus mais les amateurs du genre seront aux anges.
The Ultimate Vampire est donc une agréable surprise, un ghost kung fu comedy de bonne qualité, qui relance mon intérêt pour ce style de film après les semi déceptions qu'ont été Exorcist Master ou Vampire Buster, deux productions vraiment trop moyennes..."

1 commentaire:

  1. Alors on va ultimate fighter ce vampire débridé...
    L'idnp

    RépondreSupprimer