Pages

test

jeudi 11 octobre 2018

L'enterré vivant

Titre original : Premature Burial
Réalisé par : Roger Corman
USA - 1962

Avec : Ray Milland, Hazel Court, Richard Ney, Heather Angel, Alan Napier...















Lorsque Emily Gault revient au domaine des 
Carrell pour renouer une histoire d'amour avec Guy 
Carrell, celui-ci fait montre
d'une peur avouée d'être enterré vivant...









Un lien trouvé pour vous on ze oueb :


VOSTFR
Renvoi chez Muad










Un Bon Corman adaptant avec délice l'oeuvre de Poe. Il est vrai que de transformer un récit de quelques pages en long-métrage ne doit pas être évident mais quand on s'appelle Corman .... (tiens d'ailleurs Kyou toi qui est dans la vidéo t'en penses quoi ?) Le twist final est assez réussi pour cette bonne série B. C'est également la seule des 8 adaptations d'Edgar Allan Poe par Roger Corman sans Vincent Price.


2 commentaires:

  1. J'aime bien ce Corman. Bonne atmosphère.
    Ça arrive souvent les scénarises qui brodent des scénarios de long-métrages à partir d'une courte nouvelle. Il suffit de voir ce qu'Arthur C. Clarke a fait de sa très courte nouvelle d'origine pour 2001 L'ODYSÉE DE L'ESPACE. Ou es nouvelles de Stephen King qui sont devenues des long-métrages : UN ÉLÈVE DOUÉ, MAXIMUM OVERDRIVE, STAND BY ME, la saga CHILDREN OF THE CORN...

    RépondreSupprimer
  2. Il y a les adaptations strictes d’œuvres littéraires, ce qui à mon avis n'est pas possible, et même les théâtreux qui maîtrisent parfaitement les classiques vont forcément chercher à prendre le dessus sur la pensée de l'auteur. Et il y a les adaptations libres : une idée pompeusement mis en avant par la (les) Nouvelle Vague(s). "Toby Dammit" par exemple ce n'est pas du Edgar Poe mais du Fellini.
    Puis l'adaptation libre (ou non fidèle) peut occasionner des rixes avec les puristes : Coppola & Bram Stocker, Peter Jackson & Tolkien.
    Perso je suis un fan d'Edgar Poe et ça ne m'a jamais dérangé que ses textes soient dénaturés, ou rallongés au profit d'un auteur. Pour "L'enterré vivant" le scénaristes c'est Charles Beaumont. Maintenant que dire des fans de Tolkien qui ne supportent pas qu'on touche à "leur auteur" ?

    RépondreSupprimer