Pages

test

vendredi 21 juin 2019

ROCK'n'FOLK




je vous propose quelques anciens numéros de Rock'n'folk.  Ce mensuel musical a été fondé en 1966 par Philippe Koechlin (1938-1996), Robert Baudelet et Jean Tronchot.Le magazine paraît d'abord en juillet 1966 comme un numéro hors-série de Jazz Hot, avec Bob Dylan en couverture. Le no 1, avec Michel Polnareff en couverture, est publié en novembre 1966.

Le mensuel connaît d'emblée un grand succès auprès du public français, en contribuant à populariser la musique rock anglo-saxonne et le rock français, sans oublier la chanson française de qualité.Résolument informatif au départ, il développe peu à peu une vision intellectualisée du rock. Il subit de ce fait, à partir de 1968, la concurrence d'un autre mensuel rock, Best, plus populaire.
Source : wikipedia

Je vous propose 6 numéros
(merci à kiko76 pour le partage) 
N° 0 A 6
Attention, gros fichier : 2.3 Go
(lien 1 fichier encore opérationnel !)

6 commentaires:

  1. Voila qui rappellera quelques bons souvenirs à certain. A une certaine époque la concurrence rock'n'folk/best était assez marrante, on y trouvait parfois à peu prés la même chose !
    Généralement, quand j'étais ado, je lisais les 2 après les avoir "empruntés" à la maison de la presse de mon quartier, et j'ai jamais vraiment réussi à choisir.Best était peut-être un peu plus hard-rock, et Rnf un peu plus ouvert musicalement.
    En tout cas, merci Anacho pour ce poste, et cette belle journée musicale sur le zomblard.

    RépondreSupprimer
  2. Petite pause pour venir traîner et récolter du bon son sur le Zomblard.
    Pareil que Radis, moi j'ai lu ce magazine vers 1984-1985 avec tout ce qui me passait dans les mains comme Best, Salut les garçons et même Ok girls. C'est vrai qu'il y avait un peu le même programme dans tous ces mags, moi j'y cherchais des infos sur la Jackson Family et sur George Benson, Stevie Wonders, les Commodores, Kool and the gang, Ray Parker Jr, et je fantasmais comme un ouf sur les Pointer Sisters !!!
    https://youtu.be/8iwBM_YB1sE
    https://youtu.be/uyTVyCp7xrw
    J'étais très culture black ces années-là, depuis la mort de Marvin Gaye (et inutile de revenir sur l'effet "thriller" et son clip diffusé à la TV). En fait, c'était pour moi une continuité des clips de disco avec des blacks qui passaient à la TV à la fin des années 70. Puis j'aimais beaucoup Tina Turner et surtout Herbie Hancock quand il a sorti son "rock it" en pleine mode hip hop. Et pareil que Radis, je ne pense pas en avoir jamais acheté. Pour moi Best et Rock'n'Folk c'était de la presse de luxe. Je les lisais gratuitement au CDI du collège où bossait ma mère. J'ai aussi eu une courte préférence pour Best avant de passer à Hard Rock Magazine. Je crois me souvenir qu'en plus d'être plus rock, les articles de Best étaient un peu plus techniques et moins basés sur la célébrité. Rock'n'Folk était par contre plus agréable à lire, avec une maquette plus aérée. Puis ce sont ces magazines qui m'oint un peu fait découvrir une autre culture que la soul, le disco et le hip hop.
    Merci pour ce partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que , quand on y repense, on se dit que ces magazines étaient avant tout des magazines qui s'adressaient a un public majoritairement blanc (ça, c'est assez logique, vu le publiques adolescent Français moyen de l'époque) mais surtout en ne parlant quasi exclusivement que de musiques faite par des blancs (et là, c'est beaucoup moins logique)!
      Avec quand même quelques rares articles sur quelques bluesmen ou chanteurs de reggae, mais a part ça...

      Supprimer
    2. Je n'osais pas trop le dire....

      Supprimer
    3. Disons aussi que ces mags étaient des alternatives à la télévision et à la radio (de ce que je connaissais de ce type de médias à l'époque). Et la culture black était bien télédiffusée et moi je suivais les top50 qui diffusait de la musique populaire, donc très souvent black. Rock'n'Folk, et surtout Best, étaient alternatifs dans le sens où ils proposaient des groupes moins médiatiques. C'était une bonne passerelle. Ce serait bête de la renier aujourd'hui.

      Supprimer
  3. merci mon pour ca et toute la musique apres, t'a s bon gout

    RépondreSupprimer