Pages

test

dimanche 3 septembre 2017

METAL : VOYAGE AU COEUR DE LA BÊTE

Titre Original : Metal: A Headbanger's Journey
Réalisateur : Sam Dunn
Documentaire - Canada - 2005
Acteurs : Rob Zombie, James Shaffer, Tom Araya
























En 1986, le heavy metal devint la musique la plus populaire à travers le monde, et un peu partout, les ados portaient les cheveux longs et faisaient le signe des cornes du diable. Mais ça n'était pas du goût de tout le monde. Les musiciens de Metal furent accusés de pousser les jeunes au suicide ou au meurtre. le heavy metal était le nouveau démon à abattre, et les fans de metal mis au ban de la société.
Sam Dunn, anthropologue et fan de ce mouvement, s'engage dans un voyage à travers le monde entier pour comprendre pourquoi cette musique a été si longtemps stéréotypée et critiquée et pourtant adorée par des milliers de fans : un voyage au coeur de la bête...



http://www.imdb.com/title/tt0325980/combined 
http://www.imdb.com/title/tt0478209/ 




VOICI QUELQUES AFFICHES DE FILMS TYPIQUES
POUR UN PUBLIC FAN DE METAL DANS LES ANNÉES 80
(Il y a des zombies dans les deux premiers) 








Un lien trouvé pour vous on ze oueb :


VOSTF

NEW LINK By Super Radis noir !!!!


Bon, je vous fait mon petit topos zomblardien, et j'espère que vous alimenterez des vos expériences en commentaires. Déjà je destine ce topos à ceux qui n'ont grandi qu'avec le rock social qu'était le punk, ou à ceux qui sont plus jeunes et qui ont surtout connu le Nu-Metal, que je trouve très bien, mais ça n'a plus rien à vois avec cette petite rébellion des années 80. Et aussi parceque les nouvelles générations doivent trouver plutôt ringards nos vieux stérréotypes qui avaient un sens très précis surtout pour nous.
Donc moi j'ai grandi dans le Pacifique dans une colonie français extrêmement américanisée culturellement parlant, mais aussi fondamentalement basée sur une réappropriation des us et coutumes locales par les Missionnaires.
Mes deux parents travaillaient pour l'éducation catholique privée à cette époque-là. Donc d'un côté, j'écoutais du metal et de l'autre, mes parents me ramenaient à la maison tout un tas de documentaires réalisés par les protestants américains qui faisaient la promotion d'une culture bien pensante anti-heavy Metal. Ces documentaires bien pensants nous disaient que les vinyles de Metal (et même ceux des Beatles) cachaient des discours sataniques lorsqu'on les passait à l'envers et que ces paroles façonnaient inconsciemment nos esprits vers le mal et la destruction. Ou que les fans du groupe Judas Priest se suicidaient en se jetant par les fenêtres ou devenaient soudainement des possédés qui tuaient leurs copains à l'arme blanche. Tout ce genre de baratins qui me rendaient plus curieux qu'autre chose. Du coup, je passais mes vinyles à l'envers et j'achetais tous les vinyles avec des couvertures avec des pentacles ("Shout at the Devil" de Mötley Crüe, les premiers albums de Bathory, le "Black Metal" de Venom, "The Number of the Beast" d'Iron Maiden, etc...) avant même de les écouter. J'ai rapidement appris à faire le signe satanique avec mes doigts ou à tirer la langue en pointe comme les démons, des rituels de milliers de jeunes metalleux finalement qui cherchaient à couper court avec une éducation manipulatrice. L'éducation catholique et protestante cherchait à nous faire peur, et ça marchait un peu, mais ça avait surtout tendance à nous exciter et à nous pousser à enfreindre beaucoup d'interdits. Je pense que ce sont ces interdits qui ont engendré une culture du satanisme chez certains jeunes. En tout cas, pour ma part ce n'est pas le Metal en lui-même qui m'a fait vivre un petit passage de ce style, avec des bougies, des pentacles et autres livres d'incantations. mais ce sont plutôt ces fameux interdits qui ont renforcé ma foi pour les cultures sombres du Metal et forcément aussi, pour le cinéma d'horreur. J'ai aussi connu des clash avec des collègues de mes parents qui ont débarqués chez nous pour bénir notre maison, et forcément...ma chambre. Enfin tout ça, pour définir une époque, et sa rébellion pour le Metal.
Finalement c'était à se demander si Protestants anti-Metal et Metalleux n'étaient pas de mèche pour faire de la publicité inversée et booster la vente des disques de Metal...

Des années plus tard, j'ai découvert que cette même culture bien pensante s'en était pris aussi aux rôlistes (les spécialistes des jeux de rôles qui s'immergent parfois dans des personnages et des jeux sombre comme "L'Appel de Cthulhu", etc...
Donc, si vous n'avez pas vécu cette période, regardez ce documentaire et faîtes-vous votre idée sur la question. Et si, au contraire, vous l'avez vécu, vous revoici parti en immersion dans les années 80 !

31 commentaires:

  1. Rhhhaa, je vais regarder ça avec intérêt, surtout pour me rappeler ma jeunesse. Je suis tombé dans le hard rock à cause d'Eddy (le ep 2 minutes to midnight).
    Faut dire qu'au niveau visuel, le metal est quand même bien devant (regardez la "superbe" pochette de Manowar :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans oublier la pochette du vinyle du double Live de "Hard Way of Live" de Sodom sorti en 88.
      http://www.danophonics.com/images/Sodom%20-%20Mortal%20Way%20Of%20Live.jpg

      Supprimer
  2. Yes, Eddy, la mascotte zomblarde de la new wave of british heavy metal bands !! Pas de cinéma d'horreur, pas de heavy metal, et réciproquement !!

    http://zomblardsfromouterspace.blogspot.com/2015/12/1985-ou-le-metal-revenu-de-lau-dela.html

    J'ai aussi fait ce topos pour Anacho qui n'a pas dû avoir la jeunesse qu'il fallait (ou qu'il ne fallait pas....) pour devenir un fan des Cornus du Rock.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dur d'être hardos quand tu as une calvitie à 18 piges!!!

      Supprimer
    2. Anacho ou toi ? :D :D
      Figure-toi qu'on peut en jouer. Moi je n'ai jamais eu de calvitie, mais entre ma période hardos et ma période punk, j'ai vécu une transition identitaire que j'ai défini par mes cheveux. Je ne me suis pas tondu immédiatement les cheveu : comme une partie de ma famille était d'anciens juifs de Russie, proches des tsars, et qu'ils ont fui la montée du communisme là-bas, je me suis basé sur le stylisme des prêtes dans "Ivan le Terrible" d'Eisenstein pour me faire une coupe transitoire. Je ne trouve pas de bonnes captures d'écran sur google : https://i.pinimg.com/originals/97/8d/17/978d17c9b33130a9096d0a19402e6ecc.jpg
      J'ai donc gardé les cheveux très longs qui me tombaient dans le dos, et je me suis tondu une tonsure sur tout l'avant du crâne, un peu comme une forte calvitie. Ça emmerdait bien le monde que je débarque comme ça au lycée, puis quelques cons ont commencé à essayer d'intimider ma famille en leur racontant que je faisais partie d'une secte. Bref, mais en plus d'être identitaire, ma démarche était de me faire une coupe punk inversée, un peu en négatif. Puis ensuite, je me suis rasé la tête et j'ai laissé venir la longueur adéquate pour me faire une iroquoise.
      J'ai plein de potes qui perdent leurs cheveux, et ils hallucinent à chaque fois que je me fais ce genre de coupes bien craignos ou que je me rase la tête, parceque mine de rien : on est tout de même entourés de beaucoup de cons aux idées arrêtées.

      Supprimer
    3. Ça me fait penser que l'un des Dieux du Metal (ça c'est mon avis) possède une calvitie bien avancée. et ça accentue ce côté craignos et génial que les tarlouzes de Europe ou Poison n'auront jamais. d'ailleurs ces deux groupes n'existent plus alors que Cronos chante encore !

      https://www.youtube.com/watch?v=RZulNh66QJQ

      Supprimer
    4. Calvitie, pas encore ^^ Par contre mon expérience en Hard est assez nulle ... A part ACDC, Trust et Scorpion que j'ai écouté jeunot j'y connais rien. Iron Maiden j'amais le visuel des 33t mais j'accrochais pas à la zique. .. En fait dans les 80's ce qui tournait dans le magneto k7, rigolez pas c'est comme ça qu'on disait c'était Stray Cats, Nina Hagen, Cure et pis un jour Chaos en france ! avec ces groupes aux noms qui envoyait comme une claque dans la gueule : Blank SS, Reich Orgasm, Les Collabos .... Bref, de la bière a coulé depuis et comme je ne veux pas finir idiot je vais regarder ce doc en mettant une perruque et un bon futal mouleburne pour être dans l'ambiance totale ^^

      Supprimer
    5. Lève les doigts cornus vers le ciel et agite aussi la tête d'avant en arrière.

      Supprimer
    6. Et en même temps, tu tires la langue comme un démon.
      Fais gaffe parceque si tu le fais mal, tu auras surtout l'air d'un con.

      Supprimer
    7. TKT j'ai pas besoin de ça pour avoir l'air con ^^

      Supprimer
    8. https://www.youtube.com/watch?v=vog3s34Xxfk

      Supprimer
  3. Je l'ai téléchargé 2 fois, à chaque fois erreur à l'extraction. Est ce que quelqu'un a ce problème

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok, pareil que moi. du coup, je l'ai regardé sur YouTube (au-dessus).
      Je pensais que ça venait du logiciel 7Zip qu'utilise Anacho parceque Mac n'est pas compatible. Mais ça viendrait d'un problème de compression apparemment.
      Anachooooo, saligauuuud !! Tu peux nous refaire une compression et un réupe en urgence s'il-te-plait ?

      Supprimer
    2. Bon don't panic, je regarde ça. Comme j'ai dit au Caillou, essayez de changer le nom de l'archive en .rar
      Mais je re-up quand même

      Supprimer
    3. Attends mec, je panique six cheveux !! Non...si j'veux !!

      Comme Ludo juste en-dessous de moi (c'est magique, hein !), j'ai aussi du .rar

      Supprimer
  4. Bon, ça doit être vos ordis de chevelus qui déconnent ...
    Je gère le truc mais là j'ai une perte (pas de cheveux) de connexion, ça rame dur, c'est hard oserais-je même.... nouveau lien pas avant demain à moins que ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Passe peut-être un coup de crête sur ton routeur pour le dépoussiérer...

      Supprimer
  5. Radisnoir m'envoie quelque chose en remplacement, et pour rester dans le thème.

    Ça sera en ligne d'ici une petite heure. Patientez un peu bandes de petits graisseux et de petites graisseuses (pour paraphraser le grand Francis Zégut).

    https://www.causeur.fr/francis-zegut-la-voix-du-peuple-rock-24728

    RépondreSupprimer
  6. Hello bonsoir
    fraichement récupéré sur YGGtorrents
    Métal : Voyage au cœur de la bête :
    http://uptobox.com/gpo7fz5lzb67
    Si ça peut dépanner...
    a+

    RépondreSupprimer
  7. Merci beaucoup Radis !!!

    Je vais remplacer le lien au cas où quelqu'un passerait à l'improviste sans dire bonjour (ni lire nos comm).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merde, Anacho s'est éclipsé pendant que je commençais ma phrase et il est parti courir en katimini pour ajouter le lien.
      Sacré Anacho ^^

      Supprimer
    2. Ha ha ! t'as vu ça !!!!
      Bon en tout cas manque plus que l'avis du très grand Drf Aka le hippie de Rouen dixit un certain Magik Kaillou ....

      Supprimer
    3. Il s'absente 5 minutes qu'il nous manque déjà !
      Sacré Francky ^^
      http://www.hillyardfestival.com/wp-content/uploads/2016/09/A-hippie-Shutterstock-800x430.jpg

      Supprimer
    4. On m'a dit que Francky était occupé dans sa cabane ces jours-ci :

      https://www.youtube.com/watch?v=j8VcIaenfIY

      Supprimer
    5. On dit pas Franky on "Mr le Baron"
      Franky Vincent c'est perdu depuis bien longtemps un soir de fatigue ou il cherchait sa route.........^^
      Coté black Power Dr Sakis est bien meilleur:

      https://nofearnowar.blogspot.fr/2017/08/doctor-sakis-sexy-chocolat.html?zx=661bf91b80c7d970

      Supprimer
    6. On dit Mr le Baron (zut flute pute)!!!!!

      https://youtu.be/x27eJZcm8es

      Supprimer
  8. Mes premiers coups de foudre absolus avait bien mieux que des cornes d'escargots pour foutre les jetons au puceaux égarés.

    https://youtu.be/7kGPhpvqtOc

    https://youtu.be/W90PfDaRyZA

    C'était bien avant ses abrutis manipulés "d'Hippies" qui puaient le mouton à 5m.
    (L'avantage c est que tu les santés arriver et ça laisse le temps de ce barrer avant qu ils te refilent des poux et viennent taxer un clope,ou 1 Franc parce que ça fait cool d'être pauvre^^







    RépondreSupprimer
  9. Bon, je l'avais déjà vu ce reportage. Néanmoins, ça fait plaisir de se replonger là dedans. Dire que je voulais les mêmes futals que Steve Harris quand j'étais gamin!!!
    Il manque juste une partie sur AC/DC, sinon, les meilleurs y sont.
    Et Doc, je préfère les hippies qui puent aux boneheads propres sur eux.

    RépondreSupprimer