Pages

test

mardi 23 janvier 2018

GEORGE LE CANNIBALE

 
Titre original : The Washingtonians

Réalisé par : Peter Medak
USA - 2007

Avec : Jonathan Chase, Johnathon Schaech, Venus Teizo, Nathan Clark...
Un épisode issu de la série LES MAÎTRES DE L'HORREUR ("Masters of Horror").








Après l’enterrement de sa grand-mère, Mike découvre dans sa cave une preuve que Georges Washington était un cannibale. Il est bientôt assiégé par une bande de loyaux supporters du père fondateur de la nation, prêts à recourir à la violence pour protéger la mémoire de leur héros...






Un lien trouvé pour vous on ze oueb :

  VF




L'avis de Frédéric Mignard sur avoir-alire :
"Peter Medak a été gentiment convié à rejoindre l’équipe des « maîtres de l’horreur » malgré un passif somme toute réduit (L’enfant du diable et La mutante 2). Un honneur qu’il traite respectueusement avec un segment original qui revisite l’un des grands mythes fondateurs des États-Unis avec un ton sardonique. En faisant du premier président américain, George Washington, un amateur de chair humaine, qui quelques siècles après sa mort est toujours adulé secrètement par une secte cannibale constituée notamment de « placides » vieillards yankees, Medak s’amuse à foutre le bordel dans les coulisses de l’Amérique profonde dont il dénonce le conservatisme avec ironie. L’analogie avec Bush, l’autre George, pas cannibale celui-là mais à la politique sanguinaire (voir le sang versé en Irak dont il est fait allusion en tout début de métrage), place cet épisode du côté des divertissements revendicateurs, prouvant une fois de plus l’engagement relatif de cette deuxième saison des Masters of horror qui ne rechigne pas à critiquer l’intégrisme religieux, à prôner le droit à l’avortement ou à poser le problème de l’euthanasie. Bref, un épisode surprenant, audacieusement gore le temps d’une scène d’anthropophagie mémorable pour le petit écran, mais un brin trop télévisuel dans son traitement de l’image (esthétique, montage) pour nous emballer totalement."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire