Pages

test

dimanche 17 juin 2018

THE BONEYARD

Titre original : The Boneyard
Réalisé par :  James Cummins
USA - 1991
Avec :  Ed Nelson, Deborah Rose,..










Un vieux policier arrive à convaincre une voyante avec laquelle il a précédemment travaillé de l'aider dans sa dernière affaire. Trois corps d'enfants ont été retrouvés et le croque-mort qui les a signalés a raconté une histoire délirante à base de goule et de malédiction familiale.
Le policier, son adjoint et la voyante se rendent donc en pleine nuit à la morgue pour voir les cadavres et tenter de les identifier. Mais s'agit-il réellement de cadavres, ou bien de...





TRAILER


Un lien trouvé pour vous on ze oueb :




Sur UFSF




L'avis de Captain Midnight : "The Boneyard est le premier film - et quasiment le dernier - d'un expert en maquillage, qui a suivi l'exemple de certains de ses célèbres collègues, comme Tom Savini ou Stan Winston. Dans la droite lignée des petites séries B d'horreur des années 80 qui savaient allier craspec et fun, il a été assez injustement décrié, notamment pour sa «mise en place» il est vrai fort longue.
Pourtant sa dernière partie fait preuve d'un délire réjouissant à la Peter Jackson, avec quelques scènes assez bien tournées. Il s'attache aussi à sa galerie de personnages : ici, pas de bande de jeunots décérébrés, chair à canon interchangeable, mais des oubliés de la vie, des perdants bien plus intéressants - des vieillards, une obèse, une suicidaire - qui trouvent une énergie insoupçonnée pour affronter les monstres. Ce qui permet à quelques vétérans de l'écran, comme Ed Nelson, Norman Fell et Phyllis Diller, de s'amuser comme des petits fous."

4 commentaires:

  1. Pas encore vu mais il me plaît déjà celui la, merci l'UFSF et Caillou!

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, j'avais zappé aussi ..... Heureusement que le Kyou est là pour les séances de rattrapage ^^

    RépondreSupprimer
  3. Pas si mal pour un "vieux" film. Un charme suranné.

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve aussi. Et les goules ont nettement plus de gueule que celles des "Phantasm" et des "Démons".

    RépondreSupprimer