Pages

test

jeudi 14 mars 2019

RETRO MAD (Mad Movies #61)

Aujourd'hui bon en arrière de 30 piges.
A cette époque, le caillou n'écoutait pas encore du glam, mais plutôt Lou Bega, Larusso ou bien encore La Tribu De Dana de Manau...

 Mais bref ce n'est pas le sujet.



Non, c'est de cinéma amateur dont parle le billet d'aujourd'hui et
et plus particulièrement le 6ème festival du super 8 qui a eu lieu 
le 21 octobre 1989 au palais de la mutualité.







8 commentaires:

  1. Hé, tu m'a oublié dans ta playlist pour le caillou, Anacho !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais la tribu de dana j'ai écouté comme tout le monde mais c'était à la fin des années 90 plutôt. Pour Jean-Marie La Pine le débat a été remis sur le Tapie dernièrement avec le doc sur l'histoire du magazine. On le trouve en épisodes sur Youtube ou en entier sur Warning Zone. Bonne époque pour le mag même s'il n'y avait plus trop de bons films. Moi je me servais tes petites annonces pour trouver des correspondants et pour aller chez eux et visiter leurs bleds.

      Supprimer
  2. 30ans déjà que j'achetais ce numero de Mad,à l'epoque bi-mestriel..Je les ai gardés precieusement,merci Anacho du partage,on voit bien les differences à ous les niveaux..L'actu ciné elle meme,la mise en page,etc...Je crois que c'est à peu près à dans cette periode ou ils avaient eut la bonne idée d'interviewer Le Pen...^^

    RépondreSupprimer
  3. Yes ça me dit quelque chose cet interview.

    RépondreSupprimer
  4. Et moi aussi je dois avoir presque tous les mad à partir du 80. Avant j'achetais suivant mon budget et mes priorités

    RépondreSupprimer
  5. je m'en veux car j'étais à paris à cette époque et j'ai loupé ça; ohh my gad ! , bon j'étais quand même passé rue mansart faire un coucou à moOovies2000 et une dédicasse des craignos monsters tome 1 par JPP himself à la boutique. GodBlessHim ( même si satan l'habite ce bon homme ).

    RépondreSupprimer
  6. je le lisais depuis le 22, surtout pour la playmate du mois, j'ai plein d'exemplaire , mais dans un SALE état. A CAUSE D'ELLES, les S.
    vive Sam Helving ce vampire succube de l'actualité qui, on m'a dit, ne suce pas que les glaçons de ses nombreux Ricards géant long drink quotidiens, le coquin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi le ricard c'est comme le café bien serré presque sans eau ...

      Supprimer