Pages

test

mardi 2 avril 2019

MESSIAH OF EVIL

Titre original : Messiah of Evil 

Réalisé par : Willard Huyck, Gloria Katz
USA-1973 

Avec : Michael Greer, Marianna Hill, Joy Bang








Arletty vient rendre visite à son père, un peintre qu'elle n'a
pas vu depuis des années, installé dans une petite ville balnéaire
au bord du Pacifique. Mais celui-ci a disparu de sa maison sans
laisser de traces, hormis d'inquiétantes fresques
qui recouvrent les murs.




Un lien trouvé pour vous on ze oueb :


Ou un renvoi chez UFSF

VO











Un DVD étant sorti, l'UFSF a retiré à juste titre ses liens. Voici donc celui de rarelust, en VO.

Allez quand même lire les infos de Tinetor sur l'UFSF, merci à eux.

12 commentaires:

  1. Un très bon film stylisé dont la photographie serait inspirée du cinéma de Godard mais qui annonce celle de la trilogie des Trois Mères de Dario Argento, et particulièrement Inferno.

    RépondreSupprimer
  2. Qui a remarqué l'apparition de Walter Hill au tout début du film ?

    RépondreSupprimer
  3. Les 70's c'était l'époque des méchants albinos.
    À voir aussi "Albino" ("Le guerrier") sorti chez Bach Films avec son sorcier albinos violeur.
    https://www.imdb.com/title/tt0074108/
    Ce type de films se regarde en gardant en conscience qu'aujourd'hui, dans certains pays d'Afrique, la vie des albinos est assez terrible, certains vivent un continuel exode.
    Victimes des anciennes légendes, ils sont régulièrement tués et découpés en de petits morceaux qui servent de portes-bonheur à des villageois superstitieux.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Salut Caillou.
    J'ai pris conscience de cette folie supplémentaire
    en voyant "White Shadow" de Noaz Deshe (2013).
    Un mélange de documentaire et de fiction sortie en
    2015 ici.
    https://www.imdb.com/title/tt3077150/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu en festival en 2013 un doc sur le sujet avec un titre quasi-similaire : "À l'ombre du soleil" ("In the Shadow of the Sun") sorti en 2012 et réalisé par Harry Freeland. Le réalisateur m'avait expliqué qu'il voulait continuer son film en retraçant d'autres exodes au travers de la Tanzanie, puisque il suit avec sa caméra des enfants albinos qui, à travers des sortes de quêtes d'Eldorado, font des milliers de kilomètres pour rejoindre des refuges.

      Supprimer
    2. https://www.imdb.com/title/tt2422326/?ref_=nm_knf_t1

      Supprimer
    3. Je pense que Freeland s'est fait "doubler" par le réalisateur Noaz Deshe pendant qu'il présentait sa première mouture de festivals en festivals. Ce n'est pas certain, mais ça arrive souvent dans le petit milieu du documentaire. En tout cas, deux-trois ans après le festival où j'ai vu "In the Shadow of the Sun", j'ai cherché sur le net de nouvelles infos sur le film, et c'est "White Shadow" de Noaz Deshe qui sortait régulièrement en référence sur ce sujet.

      Supprimer
    4. En tout cas, si c'est le cas, ça prouve bien que la course au gain et à la reconnaissance est plus forte que la misère humaine...

      Supprimer
    5. C'est fort probable, Ryan Gosling ayant pris sous son aile
      protectrice le film de Deshe, qui est à voir absolument néanmoins.
      Merci Caillou pour l'info.

      Supprimer